Kenge : des fonctionnaires manifestent contre une banque pour retard de paiement des salaires

Kenge, 25 mars 2024 (ACP).- Une marche de protestation contre le retard de paiement de leurs salaires par une banque a été organisée lundi à Kenge,  province du Kwango, au Sud-ouest de la RDC, par les cadres et agent de l’administration publique de cette ville, a constaté l’ACP.


« Nous marchons aujourd’hui contre l’ECOBANK pour protester contre le retard de paiement de nos salaires. Nous souffrons et nous ne sommes pas respectés par cette banque. Nous avons écrit depuis 2019 et 2020 pour réclamer le retard de paiement des fonctionnaires de l’État dans la province du Kwango par ‘’Ecobank’’. Beaucoup sont décédés sans avoir touché leurs salaires à cause du retard causé par cette banque », ont dénoncé les manifestants.


Ces cadres et agents ont décrié encore un autre phénomène instauré par cette banque qui s’appelle : « déjà payé ».

« Les agents payeurs nous disent souvent que ‘’ce numéro matricule a été déjà payé’’, pendant que l’agent propriétaire du numéro matricule n’a même pas accès à son salaire à cause de ce phénomène. En  outre, notre salaire arrive toujours après le 65ème jour du mois, ce qui n’est pas le cas dans d’autres provinces », ont-ils fustigé.

Ils ont déclaré que : « si Ecobank venait avec un mois de salaires seulement pendant que nous sommes déjà le 25ème jour du mois, nous ne toucherons jamais à cela ».


Reçus par le gouverneur intérimaire de province, Saturnin Tangandandu Kapalanga, les chefs de division, par l’entremise de leur représentant, ont demandé au chef de l’exécutif son intervention auprès de cette banque ainsi que la régularisation des arrestations arbitraires dont certains chefs de divisions des services publics sont victimes ces derniers temps dans la ville de Kenge.

« Nous demandons au gouverneur a.i qu’il n’y ait plus question d’arrestations arbitraires et nous voulons des explications claires de la part de l’Ecobank », a déclaré Clovis Ndamba, chef de division provinciale de l’Urbanisme du Kwango.

Pour sa part, le gouverneur a.i de la province du Kwango, Saturnin Tangandandu Kapalanga, s’est saisi du dossier,  soulignant « qu’agir sans savoir est une imprudence, mais savoir sans agir est une lâcheté ».

« Tout travail mérite un salaire et c’est un droit réclamé », a-t-il lancé, avant d’indiquer que « l’administration est caractérisée par les écrits, je vous demande d’écrire cela sur papier et me le déposer ».


Il a promis de soumettre ce dossier au conseil des ministres et aux autorités compétentes pour une solution idoine, ajoutant qu’il recevra leur syndicat à son bureau.


La marche des cadres et agents de la fonction publique du Kwango est partie de la tribune centrale de Kenge jusqu’au gouvernorat de province. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet