Kasai oriental : Un sac de 40 kg de braise passe de 50.000fc à 75.000 fc à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 12 Février 2024 (ACP).- Un sac de 40 kg de braise est passé de 50.000 fc à 75.000 fc à  Mbuji Mayi, au Kasai Oriental, dans le centre de la République démocratique du Congo, et celui de 30 kg de 35.000fc à 65.000fc, selon un constat de l’ACP. « L’augmentation de prix de la braise est due à sa rareté dans les milieux de fabrication, notamment dans la localité de Mabaya, à  80 Km à l’ouest de la ville de Mbuji-Mayi à cause de la rareté des arbres, matières premières à la fabrication du charbon de bois », a déclaré Jean Mbuyamba Kasanda,  président de l’association des vendeurs de braises de Mbuji-Mayi. Il fustige également la multiplicité des taxes, l’absence des abatteurs des arbres qui s’adonnent présentement aux travaux champêtres, ainsi que la dégradation des routes de desserte agricole due aux pluies qui s’abattent sur cette région.  « Les forêts de Mabaya en territoire de Kabeya Kamuanga, et celles de Kankelenge, de Kalundu, de Katanda et de Babindi, localités du territoire de Lupatapata situées de part et d’autre de la rivière Sankuru, connaissent l’abattage sauvage et incontrôlé des arbres, par les fabricants de charbon de bois et par les exploitants artisanaux de diamant »,  a encore dit Jean Mbuyamba. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet