Kinshasa: l’administration fiscale urbaine victime de spoliation de son patrimoine foncier à Limete

 Kinshasa, 22 mars 2024 (ACP).- L’administration fiscale urbaine est victime de spoliation de son patrimoine foncier situé à la 10eme rue, dans la commune de Limete, au centre de Kinshasa, en République démocratique du Congo, a-t-on appris, vendredi de source administrative.

« Nous avons été chargés par le directeur général pour venir nous enquérir de la situation de notre patrimoine foncier ici à Limete 10eme rue victime de spoliation par une tierce personne. Comme vous pouvez le constater la présence des véhicules  de la DGRK prouve que c’est notre parcelle. Ça c’est la troisième fois qu’elle soit spoliée », a dit Mamie Sangany, directeur de coordination, etudes et contentieux de la direction générale des recettes de Kinshasa(DGRK).

Et d’ajouter: «Nous attirons l’attention de tout le monde. Personne ne peut venir prétendre que cette parcelle lui appartient. Il n’y pas d’espace à spolier ni à vendre ici. C’est un patrimoine foncier de la direction générale de Kinshasa. Nous martelons et nous disons que nous n’allons pas nous laisser faire. Tout celui qui tentera venir occuper illégalement cette parcelle nous trouvera sur son chemin ».

Selon elle, la DGRK est un service public qui appartient à l’Etat congolais. «On ne blague pas avec l’Etat qui est d’ailleurs le propriétaire du sol et du sous sol. Donc quelqu’un d’autre ne peut s’arroger le pouvoir de venir arracher à un service public sa terre. On se pose la question de savoir pourquoi on a placé des bornes dans un terrain qui appartient à un service de l’Etat », a-t-elle déclaré avant d’ajouter que cet espace a déjà été mis en valeur à travers une clôturé et une maison a également construite.

La DGRK qui est une régie financière de la ville de Kinshasa est en pleine campagne de recouvrement volontaire de l’impôt foncier et celui sur le revenu locatif pour l’exercice 2024 dont l’échéance a été fixée au 28 mars. Après ce délais elle va procéder au recouvrement forcé assorti des pénalités conformément aux dispositions légales et réglementaires en la matière. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet