Kinshasa : le quartier Nganda Lubudi épargné des inondations par la  construction des caniveaux

Kinshasa, 2 Février 2024(ACP).- Le quartier Nganda lubudi dans la commune de Kintambo, à l’ouest de Kinshasa, en République Démocratique du Congo, a été épargné des inondations par des caniveaux nouvellement construits sur les avenues Mutuelle et Bompete a-t-on appris, vendredi, de source administrative.

« La constructions des caniveaux le long des avenues mutuelle et Bompete ont épargnés les habitants de notre quartier des inondations occasionnées par la montée des eaux du fleuves Congo et de ses affluents, après les pluies diluviennes qui se sont abattus ces derniers mois sur la capitale », a déclaré Hybrich Goga, chef du quartier Nganda Lubudi.

Et de poursuivre, « la réalisation de cet ouvrage constitue la première phase, l’étape prévue après la construisons des caniveaux va constituer à la construction d’une route moderne sur l’avenue Bompete ».

Ces travaux de constructions exécutés par l’entreprise Aaron et Sefu (E.A.S) ont pour objectif de canaliser les eaux de pluies, les orienter vers la rivière Makelele afin d’éviter les dégâts qu’occasionnent l’écoulement de ces dernières. Ce chantier a été accueilli avec satisfaction par la population environnante.


« Je suis content pour cette belle initiative du chef de l’État, nous avons été longtemps victimes d’inondations à chaque fois qu’il pleuvait. Désormais l’eau de la pluie sera orientée dans les  caniveaux pour une seule direction qui est la rivière Makelele cela nous éviterait des comme les têtes d’érosions», a déclaré Christian Kama un habitant du quartier.

Pour sa part, Mme Clarisse Mbomba résidant sur l’avenue Bompete, la modernisation de cette artère va faciliter le déplacement des habitants en facilitant la circulation des engins roulants ; « La population de Jamaïque et Nganda Lubudi est dans la joie de voir l’évolution de ces travaux qui non seulement viennent nous épargnés des inondations, mais aussi, cette avenue principale une fois asphaltée va faciliter les déplacement des personnes et de leurs biens à bord des véhicules ou sur des motos ».

Pénurie d’eau potable au quartier Nganda Lubudi


Par ailleurs, les habitants de ce coin se sont plaint du manque d’eau potable depuis trois semaines, situation consécutive à ces nouvelles infrastructures pour lesquelles les ouvriers ont dû déplacés certains tuyaux avec le concours de la Regideso.


« Depuis que ces travaux ont commencés l’eau ne coule plus de nos robinets, nous vivons des eaux de forages qui s’avère impropre à la consommation. Cela peut nuire à notre santé », a renchérit Mme Mimy Makusa, la quarantaine révolue, ménagère de son état.

Et de poursuivre « Nous avons aussi un problème de coupure intempestive d’électricité car certains câbles sont exposés à l’air libre pendant l’exécution de ces travaux. Cela préjudicie nos enfants qui vont à l’école car, ils  n’arrivent plus à réviser leurs notes le soir ».

Les habitants du quartier Nganda Lubudi ont plaidés pour que l’entreprise en charge de ce chantier puisse accélérer les travaux afin de les épargnés de tous ces désagréments. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet