Kongo-Central: le débordement des eaux du fleuve Congo pénalise les pêcheurs de bien faire leur travail

Matadi, 19 janvier 2024 (ACP).- Le débordement des eaux du fleuve Congo qui ont atteint un niveau élevé sans pareil, a pénalisé l’usage de la pêche dans  la ville portuaire de Matadi, à l’ouest de la République Démocratique du Congo, a déclaré les membres de l’association des pêcheurs de cette ville abordés vendredi par l’ACP.

 « La montée des eaux du majestueux fleuve Congo, est devenue un handicap pour notre métier de routine, car nous n’accédons plus aux nombreux pratiques de pêche comme d’habitude, voire aussi quelques transactions commerciales liées à la navigation qui nous procuraient un gagne pains, devient de plus en plus difficile », a déclaré vendredi le président de la Cellule Manoki, membre de l’association des pêcheurs de la ville de Matadi (APVM), M. Kambu Tamba Palings, qui attende avec impatience la décrue des eaux du fleuve.

« Ce dépassement du niveau des eaux  du fleuve, a entraîné la hausse des prix des poissons, ainsi que celui  de la traversé pour nous qui exerçons le trafic à l’autre rive, dont nous nous servons de l’agriculture », a déclaré  Belvie Mbelo Tubateke, vendeuse des poissons

Le président Kambu a, par la suite, plaidé auprès du gouvernement provincial de doter cette structure urbaine de pêche, d’un port approprié hormis, celui situé en sous du pont Maréchal, ainsi que de quelques équipements de pêche moderne, a-t-il conclu. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet