La JIF placée sous le signe de la méditation au ministère de l’Industrie

Kinshasa, 10 mars 2024 (ACP).-  Les femmes de cabinet politique du ministère de l’Industrie ont célébré, vendredi, la Journée internationale des droits des femmes avec une attitude de méditation,  a appris l’ACP samedi de source officielle.

« Aujourd’hui comme vous le savez, nous sommes le 08 mars, la journée internationale du mois de la  femme, une journée où les femmes réfléchissent sur les avancées par rapport à la promotion de la femme et aussi une journée de la valorisation de la femme. Et nous femmes du cabinet du ministère de l’Industrie, nous nous sommes réunies pour justement remercier le ministre, Julien Paluku pour sa capacité de valoriser la femme congolaise, comme vous le savez le directeur de cabinet venait de le dire, la femme au cabinet représente 25% et ça prouve à suffisance que son excellence met la femme en avant plan pour que celle-ci joue un rôle important dans ce pays », a déclaré Mme Bibi Kasongo, conseillère en charge de la Métrologie légale au sein du ministère de l’industrie.

De son côté, M. Jean Dieudonné Kavese, directeur de cabinet, a également remercié  le ministre Julien Paluku qui voulait justement passer ce petit moment avec les femmes de son ministère tout en faisant sien le mot d’ordre lancé par le gouvernement, celui de célébrer cette journée dans la méditation, au regard de la situation qui prévaut dans la partie-Est du pays.

Notons que ces femmes s’étaient toutes habillées en noir, comme l’a recommandé la ministre du Genre, famille et enfant.

Jean Dieudonné Kavese a signifié  à ces femmes  que le ministre  Julien Paluku Kahongya est en train d’accélérer  l’opérationnalisation de la Zone Économique Spéciale de Musienene, basée dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu, une manière pour le gouvernement de faire de l’industrie un facteur de paix et de stabilité avec la création des richesses et d’emplois dont les femmes seront également bénéficiaires.

Solidaires  envers les victimes de  la guerre injuste imposée à  la République démocratique du Congo par le Rwanda via  M23, ces femmes  ont condamné avec la plus grande fermeté  l’attitude coupable de la communauté internationale face à l’agression dont la RDC est victime et aux massacres  des civils ainsi qu’au pillage des ressources naturelles congolaises.

Cette cérémonie a  été sanctionnée par la remise des cadeaux du ministre, et ce, à  la grande satisfaction des bénéficiaires  qui lui ont jeté des fleurs.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet