La prestation aux postes de péage routier oppose deux  services publics au Kasaï-Central

Kananga, 5 mars 2024 (ACP).- Un conflit de compétence oppose deux services publics de l’Etat au Kasaï Central, centre de la République démocratique du Congo (RDC), concernant la prestation aux postes de péage routier, a-t-on appris d’un document.

« Le personnel de la division provinciale des transports et voies de communication s’en est tenu à ses prérogatives légales en tant que service organisateur et gestionnaire de toutes les activités menées sur la route », lit-on dans ce document.

Selon  ce document, « les agents de cette division ont eu pour mission, entre autres, dans leurs charges la constatation et la liquidation de la taxe de péage à percevoir par la direction générale des recettes du Kasaï Central (DGKAC) dans des postes ouverts à cette fin »,  qualifiant « de violation flagrante le retrait des agents de ce service dans des postes de péage pour leur remplacement par ceux de la division provinciale des infrastructures et travaux publics ».

Il en a appelé à l’esprit et à la culture de l’édit provincial du 13 juillet 2013 portant établissement et répartition de la taxe de péage pour l’utilisation des routes, ponts et bacs sur toute l’étendue de la province du Kasaï Central.

Les milieux proches de la division ITP se sont réfèrés, à leur tour, à un texte leur reconnaissant le droit.

« Le retrait des agents des transports et voies de communication est conforme et n’a rien violé quoi que ce soit », a déclaré un chef de bureau, M. Biselele. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet