Destruction ordonnée des constructions anarchiques dans deux communes de Kinshasa

Kinshasa, 05 mars 2024 (ACP).- La destruction de deux  constructions anarchiques localisées dans les communes de Ngaliema et Kintambo, respectivement dans l’Ouest et le Nord de la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), a été ordonnée lundi, par le gouverneur, a-t-on appris d’un communiqué. « Le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a intercepté deux constructions anarchiques, dont les travaux sont en cours d’exécution.  La première à la station Ma Campagne, dans la commune de Ngaliema. Après avoir suivi les explications des riverains et consulté l’autorisation de bâtir, le gouverneur a ordonné la destruction de cette construction considérée comme anarchique », a-t-on lu.

D’après la même source, l’autorité urbaine a par la suite poursuivi son itinérance dans la commune de Kintambo, sur l’avenue Bangala  où il a fait le constat d’une autre construction qui viole les normes urbanistiques.  «Selon l’ingénieur architecte trouvé sur place, le bourgmestre de cette commune serait au courant des travaux de construction d’un  bureau du quartier », a-t-on rapporté dans le même document. Le gouverneur de la ville a décidé d’interdire la poursuite des travaux, avant de convoquer le bourgmestre de la commune de Kintambo pour avoir des explications détaillées sur ce chantier de construction jugée anarchique. C’est à la plus grande satisfaction de la population du coin qui s’opposait déjà à l’occupation de ce lieu. La semaine dernière, le bourgmestre de la commune de Makala a été traduit en justice puis condamné à 5 ans de prison ferme pour avoir autorisé la destruction d’un mur de soutènement sur l’avenue Elengesa en échange d’une modique somme d’argent, rappelle-t-on.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet