Maniema : pour l’appui psycho-social de personnes vivant avec le VIH/Sida

Kindu,  25 janvier 2024  (ACP).- Un plaidoyer pour l’appui psycho-social de personnes vivant avec le VIH-Sida, parmi lesquelles les femmes et les enfants, était mené jeudi,   à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema au centre-Est de la République Démocratique du Congo, par une structure humanitaire de lutte contre cette pandémie.

« Je lance un plaidoyer au gouvernement tant national que provincial ainsi qu’aux humanitaires afin qu’ils  pensent aux personnes vivant avec le VIH-Sida, leurs structures d’encadrement et de suivi dans la contrée étant dépourvues, depuis le mois de décembre dernier, de tout, jusqu’aux intrants de dépistage ». a révélé Anastasie Bolumbu, responsable de « Femme Plus » une structure qui s’occupe des personnes vivant avec le VIH et la Tuberculose au Maniema.

Et d’ajouter : « des centaines d’hommes et femmes dans la province du Maniema sont dépistés positif, parmi lesquels 374 enfants dont onze (11) très vulnérables présentant un besoin urgent et accru de protection par apport à leurs âges et leurs scolarités ».

C’est dans ce contexte qu’elle a appelé tout le monde de mettre la main dans la poche aux fins d’aider ces vulnérables dans une province qui accuse le taux de PVV, le plus élevé  de la RD-Congo, selon des enquêtes  2013 y relatives.   ACP/ C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet