Mbuji-Mayi : la multiplicité des taxes, cause de la hausse de prix de maïs (Gouverneure du Kasaï Oriental)

Mbuji-Mayi, 31 janvier 2024 (ACP).- La multiplicité des taxes est à la base de la hausse de prix de maïs sur le marché de Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental (centre de la République démocratique du Congo), a appris mercredi l’ACP de source officielle.  

« Partout où je suis passé, les vendeuses et vendeurs de cette denrée alimentaire de première nécessité pour la population du Kasaï Oriental, ont lié cette hausse de prix de maïs à l’effet de la multiplicité des taxes payées, non seulement à Mbuji-Mayi, mais aussi dans les provinces voisines d’acquisition, précisément les provinces de  Lomami et Haut-Lomami », a déclaré Julie Kalenga, gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental.

Il s’agit donc de la mesurette de 3 kg qui est passé de 4000 à 6500Fc au marché de Mbuji-Mayi. Face à cette situation, la gouverneure intérimaire de province s’est rendue, tour à tour, dans les différents marchés de Mbuji-Mayi, dans l’objectif de s’enquérir de ce fait et connaître les raisons de cette augmentation.

Mme Kalenga s’est rendue par la suite, au poste de péage de Mbuji-Mayi en vue de vérifier les allégations des vendeurs, faisant état de la multiplicité des taxes alors qu’au mois de décembre dernier, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait intimé l’ordre de suspendre les taxes inhérentes à ces denrées alimentaires.

« Je promets une solution pour faire baisser le prix du maïs sur toute l’étendue de la province, après avoir reçu des explications sur la nomenclature des taxes », a-t-elle dit.

ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet