Nord-Kivu : démontage des stations de surveillance des volcans à cause de l’insécurité

Goma, 17 février 2024 (ACP).- Les stations de surveillance des volcans Nyiragongo et Nyamulagira, installées à Kibati et Kibumba, ont été démontées à cause de l’insécurité qui prévaut dans la province du Nord-Kivu (Est de la République démocratique du Congo), a-t-on appris samedi l’ACP au cours d’un entretien.

« Nous avons démonté les stations de Kibati et Kibumba, quand nous avons vu comment l’insécurité prenait de l’ampleur, pourtant, on a l’expérience avec les troubles dans le coin, souvent nous perdons du matériel, des batteries et des panneaux solaires », a déclaré M. Charles Balagizi, directeur scientifique à l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG).

Et d’ajouter : « Comme nous avons vu le mouvement des bottes dans la région, la direction de l’OVG avait jugé bon de prendre des précautions, ce pour cette raison que nous avons décidé de retirer ces matériels dans ces stations et les gardés au bureau en attendant que la situation sécuritaire se stabilise », a renseigné le directeur Scientifique de l’OVG.

A lui de poursuivre : « qu’à titre illustratif, la station de Burungu avait été complètement pillée par des assaillants, nous a confirmé notre sentinelle sur place ».

Chaque station de surveillance des volcans de l’OVG (…) contient différents instruments stockés, des batteries, des panneaux solaires, des régulateurs, des senseurs qui captent les mouvements de la terre, de modems qui envoient des données et autres arsenal électronique, a-t-il renchéri. 

Au total l’Observatoire volcanologique de Goma, utilise 19 stations pour la surveillance des volcans actifs, Nyiragongo et Nyamulagira, mais parmi les 19 stations, 12 seulement sont actuellement opérationnelles.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet