Nord-Kivu : inquiétude sur le torpillage de l’accord d’une  concession foncière à Goma

Goma, 29 janvier 2024 (ACP).- Des inquiétudes sur le torpillage de l’accord entre les anciens occupants de la concession d’une prison et une société de la place ont été exprimées, lundi dans un communiqué, par la société civile de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« Nous  nous inquiétons de voir évoluer la tentative du torpillage de l’accord entre les anciens occupants de la  concession  de la prison Munzenze et la société à laquelle a été octroyée cette portion de terre dans la  commune de Karimbi. A la tête de cette situation un  officier de la Police nationale congolaise », a déclaré M. Christian Kalamo, président de la société civile de la commune de Karisimbi à Goma.

Il a précisé que l’entreprise en question, avait proposé de donner à chaque foyer une portion de terre et une enveloppe afin de faciliter le déménagement de familles des policiers qui occupaient cette concession de la prison centrale de Goma dite « Munzenze ».

La société civile de la ville de Goma  a dénoncé l’intention malveillante dudit officier de superviser de distribuer des parcelles offertes à ces anciens occupants par cette entreprise en proférant des menaces contre les familles qui ont souscrit à cette entente.

Cette concession a été dûment cédée, il y a peu, à cette société pour ses affaires en compensation de la construction d’une prison moderne à Sake pour répondre aux doléances de la population de Goma qui demandait ardemment l’éloignement de cette maison carcérale de la cité. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet