Sud-Kivu : interdiction d’érection des marchés pirates à Ibanda à Bukavu

     

Bukavu, 02 novembre 2023 (ACP).- L’autorité communale d’Ibanda à Bukavu, au Sud-Kivu, Est de la République démocratique du Congo, a interdit à ses administrés d’ériger des marchés pirates, a appris jeudi l’ACP de source administrative.

« Les marchés pirates ne sont pas à encourager, les autorités politico-administratives que nous sommes et l’ensemble des acteurs de la société civile devons réaliser une éducation populaire pour faire comprendre le danger et les conséquences de ces marchés », a déclaré  Jean Baleke Mugabo, bourgmestre de la commune d’Ibanda.

Il a soutenu que « la commune continue à étudier les voies et moyens pour éradiquer les marchés pirates sur l’ensemble de ses trois quartiers, Panzi, Ibanda et Nyalukemba ».

Tout en reconnaissant que les espaces devant abriter des marchés sont presque finis à Ibanda, le bourgmestre Jean Baleke Mugabo a dit qu’il va proposer à sa hiérarchie qu’un terrain de jeu puisse être transformé en marché.

Des éléments de l’ordre invités à lutter contre ces marchés pirates sont visiblement à bout de souffle, car obligés de rester tous les jours et toutes les heures pour  évacuer  les vendeuses et vendeurs qui finissent par revenir là où ils ont été chassés.

Plusieurs tronçons routiers de la commune d’Ibanda comme l’artère principale de la RN5 et les abords des marchés officiels sont aujourd’hui des véritables places où sont érigés des marchés pirates.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet