Sud-Kivu/Kamanyola : plus de 2 mille ménages bénéficiaires de kits de semence agricole

Kamanyola, 10 mars 2024 (ACP). – Plus de 2 mille ménages ont bénéficié de kits de semences et de fertilisants lors de la saison culturale 2023-2024, inaugurée récemment  dans la vallée de la Ruzizi en province du Sud-Kivu (Est de la RDC), a appris l’ACP, dimanche, de source locale.

«  2.190 ménages ont bénéficié chacun d’un kit composé de semences de maïs et soja en plus de fertilisants et un accompagnement technique de la part de la brigade des jeunes pour leurs activités agricoles », a indiqué le président du comité de développement de Kamanyola, Franco Kacanuka.

Il a noté que d’autres ménages ont bénéficié des semences de maïs bio fortifié et vont retourner 10% de la récolte qui sera transformée localement et permettre à d’autres agriculteurs d’en tirer profit et rendre disponible une farine de haute qualité.

Mardi dernier, le ministre provincial de l’Agriculture, pêche, élevage et développement rural, Jean-Bosco Ruteye, avait  dans son message inaugural, rappelé qu’au cours de cette deuxième saison culturale  B (2023-2024), le programme ATA-RDC entend travailler dans la vallée de la Ruzizi sur quatre chaînes de valeurs dont le manioc, le soja, le maïs et le haricot.

Dès lors, des activités de récolte s’accélèrent dans les plantations appuyées par le programme de l’agenda de transformation agricole en RDC (ATA-RDC).

Le ministre provincial de l’Agriculture a rendu hommage au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour cette initiative qui s’inscrit dans sa vision de la revanche du sol sur le sous-sol avec comme finalité d’accroître la production agricole des ménages et réduire les importations des denrées alimentaires en RDC.

Ce projet est mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture avec l’appui de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), Bio-agri Business BAB et l’Institut Africain du leadership agricole (AALI) en collaboration avec des institutions étatiques (INERA, SENASEM, IPAGRI, SNV et autres.

Quelques 500 ménages agricoles ont emblavé 400 hectares de maïs hybride dans la vallée de la Ruzizi et le projet a aussi installé des champs semenciers à Mataba d’une capacité de 30 hectares de maïs et 30 hectares de soja.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet