Sud-Kivu : les autorités locales outillées sur le départ de la Monusco à Kamanyola

Kamanyola, 8 février 2024 (ACP). –Le gouvernement provincial appuyé par la section des affaires civiles de la Monusco, a formé, jeudi, les autorités locales et les animateurs de Kamanyola, en prélude de la fermeture de la base de la Monusco de Kamanyola, au Sud-Kivu en RDCongo, a constaté l’ACP.

«Durant deux jours, les participants seront outillés sur les rôles et responsabilités des autorités locales, acteurs de la société civile et autres leaders communautaires pour la promotion et renforcement de la sécurité, cohésion sociale et stabilité pour un bon relève de la Monusco à Kamanyola », a fait savoir le ministre provincial des infrastructures, Gaston Cissa Wa Numbe, représentant le gouverneur de province empêché. Et d’ajouter : « Également au cours de l’atelier, il y aura identification et analyse des problèmes sécuritaires et conflits communautaires récurrents qui affectent Kamanyola. Au terme de l’atelier, il y aura élaboration d’une feuille de route y relatif»,

« C’est à la date du 15 février 2024 qu’est prévu le départ de cette mission Onusienne de Kamanyola. La population doit contribuer sur le maintien de la sécurité comme elle le faisait avant, pendant et après l’existence de la Monusco sur le sol congolais en général et plus particulièrement à Kamanyola», a-t-il conclu. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet