Tshopo : les autorités provinciales exhortées à élaborer un plan d’aménagement du territoire

Kisangani, 10 février  2024 (ACP).-  Les autorités provinciales de la Tshopo dans le nord-est de la République démocratique du Congo ont été exhortées, samedi, à élaborer un plan d’aménagement du territoire à cause de la dégradation avancée des infrastructures, lors d’une conférence tenue à l’université de Kisangani.

« (…) suite à la dégradation avancée des infrastructures  (…) les  institutions politiques provinciales de la Tshopo doivent penser à un bon plan d’aménagement du territoire et à l’exploitation correcte des ressources naturelles », a déclaré le Pr Paul-Gaspar Ngonda, directeur de cabinet du Premier ministre sortant, Sama Lukonde.

Et d’ajouter : « La province de la Tshopo doit construire ses centrales hydroélectriques propres voir même photo- voltaïque pour la production industrielle qui appelle les investisseurs ».

Le Pr Ngonda a appelé les filles et fils de la Tshopo à l’auto prise en charge pour relever les défis du développement intégral de cette province.

Il s’agit de l’éradication de la pauvreté, l’intégration régionale à travers les réseaux routiers, fluviaux et aériens, l’élaboration du plan d’aménagement des territoires et  la consolidation de tissu économique, ont été citées samedi à l’université de Kisangani parmi (nord-est de la République démocratique du Congo), lors d’une conférence débat.

De son côté, le secrétaire général chargé des recherches à l’université de Kisangani a félicité le choix de son institution pour inaugurer le cycle des conférences universitaires de l’année académique 2023-2024.

Il a interpellé les participants à suivre avec intérêt les matières à développer en faveur de la province de la Tshopo. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet