Tshopo : plaidoyer d’un professeur d’université pour le désenclavement de la province

Kisangani, 21 janvier 2024 (ACP)-Un professeur de l’Université de Kisangani (UNIKIS) en province de la Tshopo, au nord-est de la République démocratique du Congo, a plaidé pour la réouverture des infrastructures de base afin de désenclaver la province de la Tshopo, dans un entretien samedi à l’ACP.

« Dans l’ex-province Orientale, nous avons des problèmes des infrastructures routières et de l’électricité, lesquels problèmes bloquent tous les projets d’investissement et désenclavent l’entité. C’est ainsi que nous sollicitons une attention particulière du Chef de l’État quant à ce », a déclaré le Professeur Ursule Lelo de l’Unikis, en marge de la cérémonie d’investiture du président de la République, Félix Antoine Tshiosekedi Tshilombo.

Selon lui, le pays vient de déjouer tous les pronostics ‘’diaboliques’’ avec le nouveau quinquennat du chef de l’Etat.

« C’est un sentiment de fierté et de patriotisme de voir notre pays déjouer tous les pronostics diaboliques. Le peuple congolais prouve chaque jour davantage sa maturité et son attachement aux valeurs républicaines. Tout Congolais épris d’amour patriotique ne peut que saluer ce moment historique », a renchéri le prof Lelo, avant d’inviter le président de la République à lancer le pays dans des  grands chantiers. 

A l’en croire, le désenclavement de la grande orientale doit être l’une des priorités pour ce quinquennat. ACP/C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet