Fentes labio-palatines: une soixantaine de patients opérés gratuitement en trois jours à Kinshasa

Kinshasa, 15 mai 2024 (ACP).- Une soixantaine de patients ont été opérés des fentes labio-palatines ou bec de lièvre en trois jours à la clinique Ngaliema à Kinshasa en République démocratique du Congo(RDC), dans le cadre d’une campagne chirurgicale gratuite organisée par « Opération Smile RDC », a-t-on appris mercredi de source médicale. 

«  Nous avons pu enregistrer plus de 173 patients et nous prévoyons en opérer 90 à 100 en trois jours. Nous sommes  déjà autour d’une soixantaine de cas opérés et ça se passe très bien», a fait savoir le Dr Sébastien Mbuyi,  du département de  chirurgie maxillo-faciale, volontaire  de la structure humanitaire ‘’Opération Smile’’.

Selon lui, il existe une différence entre les fentes labiales et palatines. « Les fentes labiales, sont des fentes de fissuration qu’on voit dès la naissance au niveau de la lèvre,  ça touche les lèvres et l’alvéole (qui soutient les dents).  Les fentes palatines est une fissuration dans la bouche la faisant communiquer au nez ».

Ce médecin a ajouté que les enfants qui ont des fentes labiales peuvent vivre normalement sans problème, tandis que ceux qui sont né avec  la fente palatine peuvent avoir une courte vie à cause des difficultés à se nourrir.

La prévalence des fentes labio-palatines dépend de pays et d’ethnies

Par ailleurs, le Dr Mbuyi qui est aussi professeur d’université, a indiqué que les fentes labio-palatines sont des malformations congénitales les plus fréquentes dans la partie de la tête et du cou. Leur prévalence, a-t-il expliqué, est différente en fonction de régions géographiques, des ethnies et des pays.

« Elles sont plus observées chez les Amérindiens, les Japonais autour d’un cas sur 500 naissances et en Europe autour d’un cas sur 700 naissances. En Afrique dans l’ensemble, un cas sur 1.200 naissances et selon une étude réalisée à Lubumbashi dans ce sens, en RDC on est autour de 0,8 cas sur environ 1.000 naissances », a-t-il renseigné. 

Les fentes labio-palatines peuvent être causées par plusieurs facteurs. « En gros, il faut comprendre qu’il y  a un petit soubassement génétique ou une prédisposition génétique et que les poids de l’environnement viennent s’y associer », a soutenu ce médecin.

S’agissant des facteurs qui entrent en compte pour qu’une femme mette au monde un bébé avec fentes labio-palatines, le Dr Sébastien Mbuyi a laissé entendre : « Si la femme fume au premier trimestre de la grossesse ou avant de concevoir, et si elle consomme de l’alcool et de l’argile au premier trimestre ainsi que  si elle est  déficitaire  en acide folique. Cela peut causer les fentes labio-palatines ».

« Les femmes qui travaillent aussi dans les stations d’essence sont exposées à cette malformation par le fait d’inhaler  les produits pétroliers.  Celles qui préparent avec les charbons de bois  le sont aussi en inhalant la fumée venant de ces charbons. Les femmes  en âge avancé (au-delà de 35 ans), ne sont pas épargnées », a-t-il dit. 

Ce médecin a précisé que les patients opérés des fentes labiales peuvent déjà rentrer chez eux en 24 heures après cette intervention. Mais ceux qui sont opérés des fentes palatines sont observés jusqu’à 5 jours pour se rassurer que tout est bien.

Opération Smile est une ONG internationale qui a son siège aux États-Unis. Elle est implantée dans plusieurs pays, (plus au moins 80 pays dans le monde), y compris en Afrique, notamment au Ghana, en Egypte, au Maroc, en Ethiopie, en Afrique du Sud, à Madagascar, au Malawi  et en RDC.  En RDC, Opération Smile est basée à Kinshasa et  à Lubumbashi. Bientôt elle sera installée à Goma dans le Nord-Kivu. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet