Kinshasa: 664 personnes opérées de la cataracte

Kinshasa, 05 avril 2024 (ACP).- 664 personnes ont été opérées lors de la 3ème  édition de la campagne d’opération gratuite de la cataracte organisée du 25 au 31 mars dans un centre hospitalier de Kinshasa en République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi de la cellule de communication de ce centre.

« Pour la 3ème  édition de la campagne d’opération gratuite de la cataracte, nous avons enregistré 1.022 personnes et avons retenu 714 cas de la cataracte dont 664 ont été opérées du 25 au 31 mars, soit le double de l’édition passées, bien que la demande reste forte », a déclaré M. Serge Tshimanga, chargé de communication au centre hospitalier Monkole 

« L’objectif de cette campagne était d’offrir aux patients un accès quasi-gratuit à des soins de qualité dans un contexte où la chirurgie de la cataracte reste difficile d’accès et demeure un luxe » a-t-il ajouté 

M. Tshimanga a indiqué que cette campagne a ciblé les enfants de 13 ans et plus avec un mécanisme de suivi post opératoire c’est-à-dire, les patients opérés sont évalués le premier jour, le 15ème  jour et le 30ème  jour après l’opération. 

M. Serge Tshimanga a fait savoir que selon  les témoignages de plusieurs patients opérés qui pour la plupart souffrent de la cataracte depuis des années, cette campagne se révèle salutaire et leur a permis de recouvrer la vue.

Il a, à  cet effet, défini la cataracte comme étant une maladie due à l’opacification partielle ou totale de la cornée (partie la plus épaisse de l’enveloppe de l’œil), entraînant ainsi  une baisse de la vision pouvant aller jusqu’à rendre aveugle. Le patient souffrant de cette pathologie peut aussi voir des halos et sa perception des couleurs est parfois altérée avec un jaunissement. 

«  La cataracte est la principale cause de cécité (aveuglement) dans le monde. Dans la plupart des cas, elle est liée au vieillissement. Il existe aussi des cataractes congénitales et d’autres liées à un traumatisme. Le diabète, l’hypothyroïdisme, le tabagisme, l’exposition au soleil peuvent aussi favoriser cette maladie », a expliqué M. Tshimanga.

Il a, cependant, conseillé la population de protéger les yeux des rayons du soleil et d’arrêter la prise du tabac. 

Cette campagne de six jours a été organisée en partenariat avec la Fondation Elena Barraquer et la Fondation Maria Piron. Acp /KHM 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet