Maï-Ndombe : plus de 450.000 enfants ciblés pour la vaccination contre la poliomyélite

Inongo, 3 avril 2024 (ACP).-  457.201 enfants de 0 à 59 mois ont été ciblés pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite dénommée « Maï-Ndombe sans polio », lancée mercredi à Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe, dans le Sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC).

« Il est impérieux d’organiser cette campagne de riposte vaccinale. Pour la province du Maï-Ndombe, nous attendons 457.201 enfants de 0 à 59 mois qui seront vaccinés pendant trois jours, soit du 4 au 6 avril 2024. Et pour cela (…) nous allons utiliser le nouveau vaccin polio oral de type 2 avec la stratégie porte à porte », a déclaré le Dr Francis Kambol Yav, chef de division provinciale de la Santé (DPS-Maï-Ndombe).

« La région africaine est certifiée d’exempte de poliomyélite sauvage depuis le 25 août 2001, alors que la RDC a été déclarée libre de circulation de la poliomyélite sauvage en novembre 2015. Néanmoins, l’épidémie de poliovirus variant de type 2 sévit dans plusieurs pays africains dont la RDC. Cette épidémie a débuté depuis le 8 mai 2017 et se poursuit jusqu’à ce jour », a-t-il expliqué.

Pour M. Géry Abraham Mwantote, ministre provincial de l’Education qui a lancé cette activité, « nous sommes là pour la riposte contre la poliomyélite et nous le savons que c’est une maladie qui, en soi, n’a pas de médicaments et le seul moyen de faire face, c’est la vaccination. C’est pour cette raison que nous y sommes », a-t-il dit.

Il a, au nom de la gouverneure Ritha Bola empêchée, fait savoir que le  lancement de la première phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite 2024 interpelle tous les parents à y répondre positivement.

« Parents, nous devons éviter d’être responsables des conséquences négatives qui peuvent advenir à nos enfants et à toute la jeunesse du Maï-Ndombe pour le simple  fait que nous n’avons pas répondu à la riposte contre cette maladie », a-t-il recommandé.

Les deux intervenants ont, en outre, salué l’implication du Président de la République, Félix Tshisekedi pour  la mise en œuvre de la couverture santé universelle et la gouverneure de la province qui ne ménage aucun effort dans l’atteinte des objectifs exigés par le Programme élargi de vaccination pour une meilleure couverture vaccinale des enfants.

Cette campagne de vaccination est appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OSM) et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF).

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet