Tshopo: une trentaine des sages-femmes en formation avant la prestation de leur serment

Kisangani, 21 janvier 2024 (ACP).- Trente-cinq (35) sages-femmes de la ville de Kisangani et du territoire de Banalia, dans la Tshopo, au nord-est de la République démocratique du Congo sont en formation pendant quatre (4) jours en prévision de la prestation de  leur serment prévue jeudi prochain, a appris samedi l’ACP de source associative.

« Avant de prêter serment, la sage-femme doit suivre une formation en terme de séminaire ‘’Theresa ‘’. Car, la pratique sage-femme évolue avec trois (3) piliers. Mais nous, on manquait un pilier, la réglementation. On avait seulement la formation et l’association », a fait savoir Napoléon Bolamba, président provincial de la Société congolaise de la pratique sage-femme.

« Il se dégage, donc, que la sage-femme doit, avant de prêter serment, suivre une formation en terme de séminaire Theresa », a-t-il insisté.  Parmi les huit (8) thèmes qui sont en train d’être développés, le président provincial a cité l’hémorragie, la prévention des infections, la réanimation des nouveau-nés, la prise en charge de nouveau-nés de faible poids  comme des cas fréquents dans la pratique de la profession de  sage-femme.

C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de renforcer les capacités des sages-femmes avant leur prestation de serment, a-t-il souligné, appelant ces dernières à se conformer à leur réglementation et à se réveiller du sommeil dans lequel ils sont plongés pour diverses raisons.

La formation est ouverte à tous pour leur capacitation, a dit M. Bolamba signalant que la Société congolaise de la pratique sage-femme dispose désormais, d’un ordre national récemment promulgué par le chef de l’état.

ACP/C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet