Un ouvrage sur la gouvernance sécuritaire en RDC immortalise le professeur Login Mbela

Kinshasa, le 15 mars 2024 (ACP). – L’ouvrage intitulé « Les défis de la gouvernance sécuritaire en RDC », des chercheurs de la Faculté des sciences sociales administratives et politiques de  l’Université de Kinshasa, en République du Congo immortalise l’éméritat du pr Login Mbela.

 « Nous avons décidé d’écrire un ouvrage, intitulé ‘‘Les défis de la gouvernance sécuritaire en RDC ‘’, nous un groupe  de chercheurs de la Faculté des Sciences Sociales administratives et politiques  pour honorer l’Eméritat du pr Longin Mbela Hiza, à travers son  champ d’étude et domaine de prédilection qui est  la gouvernance sécuritaire », a déclaré le pr Patrice Mukulu lors du vernissage de cet ouvrage au Local 2, Carmel Morjan, de l’Université de Kinshasa.

Dans cet ouvrage collectif d’un groupe des professeurs, chef des travaux et assistant de la Faculté des Sciences Sociales administratives et politiques (FSSAP), ces chercheurs ont développé  essentiellement les thématiques de la gouvernance sécuritaire à trois niveaux.

D’après le pr  Patrice Mukulu du département des sciences politiques et administratives, le premier niveau est régional, ou trois auteurs, les professeurs  Kunaba, Solo et la chef de travaux, Christèle Mpongo,   ont évoqué respectivement les problèmes liés aux  conflits frontaliers entre la République démocratique du Congo et l’Angola ; aux conflits  fonciers entre des populations qui viennent du Rwanda et les   autochtones dans l’Est du pays dans  tout ce qui a comme  vagues migratoires  mais également des problèmes qui sont liés à la coopération régionale dans le cadre de la CIRGL.

Dans le même registre, une autre thématique  abordée dans cet ouvrage est lié à l’aspect national où  trois  autres auteurs se sont appesanti sur plusieurs sujets notamment le Colonel Seguin qui a évoqué la réforme du système de sécurité dans leur contexte tout en se penchant sur l’apport des partenaires extérieurs,  le pr Didier Pidika a parlé de l’offre  éducatif en contexte de crise dans le cadre de déplacement massif des populations et le pr Patrice Mukulu a évoqué l’inflation de société  de gardiennage (société de sécurité privée).

 Et sur le plan local, trois chercheurs ont abordé des questions sécuritaires dans la ville province de Kinshasa. Les chefs de travaux, Teddy Ikala et Ruffin Makengo ont exploité les problèmes d’insécurité liés à la présence des motocyclistes.

Les auteurs estiment que c’est un fléau sous-estimé dans la ville de Kinshasa et très dangereux dans le quotidien des congolais.   Et le chef de travaux, Mass Masungani a développé dans la même lignée sur le phénomène de gangs de rues communément appelé « phénomène Kuluna ».

Vue des véhicules assurant la sécurité de la population Kinoise et de leurs biens

Face à tous ces problèmes  de contraintes sécuritaires, les chercheurs ont constaté l’insuffisance de lois en matière de sécurité ; le déficit de moyens organisationnel, logistique et financier.

« Il y a plusieurs contraintes liées entre autre, à l’insuffisance de lois par exemple dans le domaine de sociétés de sécurité privée ; il y a aussi des contraintes liées aux moyens  organisationnels. Aujourd’hui il est très difficile pour  un Etat en difficulté comme le nôtre de pouvoir prendre en charge des questions sécuritaires de manière exclusive. Avec tout ce qui se passe dans l’Est du pays dans le cadre de la lutte contre l’agression de la RDC, l’Etat fait un pas vers l’extérieur pour solliciter l’apport d’autres Etats membres de la région…Cela atteste à suffisance qu’il se pose un problème. En dehors de problèmes de textes qui doivent être renforcé dans une certaine mesure, il y a un problème réel lié aux moyens financiers, logistiques et autres qu’il faille mettre en place », a soutenu le pr Patrice Mukulu dans cet ouvrage scientifique.

Hommage au professeur Longin Mbela Hiza

Les chercheurs ont tenu de vives voix à rendre hommage au professeur Longin Mbela Hiza au cours de cette cérémonie de vernissage de l’ouvrage « Les défis de la gouvernance sécuritaire en RDC ».

«Le  professeur Longin Mbela Hiza c’est un maître pour moi… Il a de manière significative contribué à ma formation et dans la gestion du pays dans son secteur de prédilection depuis la deuxième République », a témoigné le pr Patrice Mukulu.

Licencié en Sciences sociales en  1968  (actuelle Unikin) et docteur à l’Université de Louvain, le pr Longin Mbela Hiza a fait des études de stratégies en Israël et une maîtrise de « security management » dans une université Sud-africaine.

 Au pays, il a commencé sa carrière comme pr d’université et a travaillé à la présidence de la République dans les services de sécurité. Ancien expert au Conseil national de sécurité, le pr Mbela à  82 ans d’âge vit aujourd’hui sa retraite complète.

 « C’est une joie de voir tous ces jeunes professeurs que j’ai formé et que nous avons formé et qui sont en train d’en former d’autres. J’ai même parmi mes anciens professeurs, un ancien premier ministre, beaucoup de ministres et des ambassadeurs.  Ma joie est d’avoir apporté ma pierre à la construction du pays. Je reconnais mes anciens comme des Muzitu, Kamerhe, Matata, Mbusa ce sont mes anciens étudiants… cet ouvrage, il faut le lire avec beaucoup d’attention. Quand on parle de la sécurité, les gens voient la sécurité de l’Etat, l’ouvrage a une approche globale et  holistique.  La sécurité n’est pas toujours la sécurité de l’Etat mais aussi tous ce qui nous entourent, qui entoure l’homme pour qu’il puisse vivre dans l’équilibre. C’est dans ce sens que ces chercheurs ont abordé plusieurs thèmes liés à la sécurité », a conclu le professeur Longin Mbela Hiza. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet