Caf : le football féminin au menu  d’un atelier de renforcement des capacités

Kinshasa, 05 mars 2024 (ACP).- Le football féminin africain a  été au menu d’un atelier de quatre jours sur le renforcement des capacités  relatif à l’amélioration des opérations pour les associations membres de la Confédération africaine de football (Caf) au Caire, en Egypte, a appris l’ACP, lundi, de cette instance sportive.

«Au cours de trois dernières années, le football féminin en Afrique a fait des progrès impressionnants, marqués par les performances notables des équipes africaines lors de la dernière Coupe du monde féminine de la Fifa en Australie et en Nouvelle-Zélande », a-t-on lu, dans le site de la Confédération africaine de football, au terme d’un symposium  qui a démarré le 26 février et qui a connu la participation des administrateurs des associations membres de la Caf.

 « Ce séminaire de quatre jours a permis aux administrateurs de football de tout le continent de se pencher sur les dernières tendances que prend le football mondial. Les participants ont, entrepris des discussions dans divers sujets, tels que le marketing, la communication, la stratégie et autres », a rappelé la source.

Pour le renforcement de l’administration du football féminin

S’exprimant lors de l’événement, Véron Mosengo-Omba, le secrétaire général de la Caf, a souligné la nécessité de renforcer l’administration du football féminin continental.

« Le succès de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2023 a braqué les projecteurs sur l’Afrique et nous devons maintenant nous concentrer sur l’amélioration, non seulement du football masculin, mais surtout du football féminin. Sur le terrain, de nombreux progrès ont été réalisés et nous devons poursuivre sur cette lancée. Le football féminin est l’une des priorités du Dr Patrice Motsepe, président de la Caf », a-t-il déclaré,  avant que n’intervienne Mme Meskerem Goshime, la responsable de la Division du football féminin de la Caf d’en dire un mot.

« L’atelier était une continuation de ce qui avait été commencé en 2019. Cela a permis  à la Caf d’évaluer la croissance depuis le premier symposium, tout en se tournant vers l’avenir. Ces assises  ont réuni un groupe diversifié d’administrateurs. Ce qui a permis d’échanger des idées et d’apprendre les uns des autres pour continuer à remodeler et à développer le football féminin africain ».

Il y a lieu de rappeler que l’introduction de la Ligue des Champions féminine de la Caf en 2021 – dont l’épreuve inaugurale s’est déroulée au Caire, en Égypte – a également changé la donne dans le football féminin continental.

Pour la RDC, c’est la présidente de la Commission nationale du football féminin (CNFF) qui a pris part à cet atelier et qui est revenue au pays, depuis le samedi dernier.

 À noter que cet atelier a été organisé en partenariat avec la Fifa et avec la participation des experts du football féminin venus du monde entier.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet