CAN 2023 : Les Léopards retrouvent le sommet du football africain (De nos envoyés spéciaux Gaby Masumbuko et Paul Kazozo)

Kinshasa, 2 février 2024 (ACP).- Les Léopards de la République démocratique du Congo(RDC) ont retrouvé, vendredi, le sommet du football africain après leur qualification pour les demi-finales de la 34 eme coupe d’Afrique de Nations(CAN) de football devant l’équipe nationale de la Guinée par 3 buts à 1, au stade Alassane Ouattara d’ Abidjan en Côte d’Ivoire.

La RDC  s’est hissée dans le dernier carré de la CAN  grâce à ses buteurs Chancel Mbemba à la 27 eme minute, Yoanne Wissa à la 65 eme minute sur penalty et Arthur Masuaku à la 82 eme minute de la partie. Apres le coup d’envoi du match,  les joueurs du Sily national de Guinée ont pris les devants par une série de passes  se projetant devant sur une  offensive amorcée  au flanc.  

Après le coup d’envoi donné par l’arbitre algérien, le  Syli national a initié une série des passes derrière, se projetant devant sur une offensive amorcée, au flanc. Avec cette première attaque, la Guinée a failli ouvrir le score. Bien  en place, Lionel Mpasi, le gardien des léopards, a écarté le danger. Alors que  les deux équipes sont en train de se rechercher, l’arbitre du  match siffle un penalty.  L’attaquant guinéen  Mohamed Bayon  ouvre le score pour le Syli national. Pour la 4ème fois dans cette CAN, les Léopards sontétaient menés au score comme cela a été le cas contre les Lions de l’Atlas du Maroc,  les Chipolopolos de la Zambie et les Pharaons de l’Egypte.

Sans se faire prier et sans nervosité, les Léopards de la RDC, sont revenus dans le match comme si rien ne s’était passé. Dans un sursaut d’orgueil, Chancel Mbemba (27ème),  a égalisé pour les Léopards de la RDC, en conclusion d’une balle de corner. A 1-1, c’est un nouveau match qui a commencé pour les deux équipes. Mais plus, pour les Léopards du sélectionneur-manager, Sébastien Desabre. L’équipe nationale de la RDC va alors renversé la tendance sur l’ensemble de la deuxième période.

Ainsi, au retour des vestiaires et après une offensive guinéenne enrayée par la défense congolaise, monté en remplacement de Meschack Elia Lina  (57ème), Silas Mvumpa Katompa a récupéré la balle en amorçant une chevauchée à partir de la ligne médiane, au point d’être fauché dans la surface de réparation par le joueur guineen, Julian Marc Janvier. L’arbitre va siffler penalty,  conclu en but par Yoane Wissa (64ème).  Pour une fois, les fauves congolais ont pris le devant au tableau d’affichage avant d’enchaîner avec un 3ème but d’Arthur Maswaku (81ème), sur une balle arrêtée, lointaine et consecutive à une faute sur le Congolais Silas  Katompa vers le flanc gauche.  En bon exécuteur et comme il sait le faire,  le latéral gauche congolais va crucifier Ibrahim Kone, le portier guinéen.

Kaba Diawara rattrapé par la chicotte

Malgré les efforts fournis pour revenir au score avec deux longueurs de retard, le Syli National n’a pu remonter la pente. La messe était dite pour le onze  guinéen. Le selectionnaire de l’équipe nationale de la Guinée et ses poulains ont été obligés de plier bagages, pour un retour au bercail.

La veille, le mentor guinéen, annonçait qu’il allait renvoyer les Léopards de la RDC à la maison avec leur chocotte. Qaulifiés, les Léopards, vont le vainqueur du match de quarts de finale entre la Côte d’Ivoire et le Mali le le 7 février prochain.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet