« Pas d’inquiétude pour les Congolais en cas de succès de la RDC » (Un supporteur) De nos envoyés spéciaux Paul KAZOZO et Gaby Masumbuko)

Kinshasa, 7 février  2024 (ACP).- Les supporteurs de la République démocratique du Congo n’auront aucune inquiétude en cas de succès des Léopards face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire, mercredi, au stade Alassane Ouattara, à Abidjan, en demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, a déclaré un congolais résidant à Abidjan, dans un entretien avec l’ACP.

« Il n’y aura aucune crainte pour les supporteurs des Léopards, présents à Abidjan ou ailleurs sur le territoire ivoirien, en cas de succès du 11 national congolais sur celui du Cameroun », a affirmé un Congolais Gloire Mbuyamba, un natif de la commune de Ngaba, ajoutant : « A dire vrai, la Côte d’Ivoire est un pays hospitalier. Ce qui justifie le fait qu’avec le terme « Akwaba », la 34ème édition de la CAN est inscrite sous le signe de l’hospitalité ».

Et le jeune kinois d’Abidjan de renchérir : « D’ailleurs, le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, ne peut jamais tolérer ce genre de choses.

D’habitude, quiconque s’y hasarde, sait le sort qui sera le sien, à savoir le chemin de la Maca (la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan) autrement dit la maison carcérale de la capitale ivoirienne.

Pour Gloire Mbuyamba, en 2014, sous l’ère de l’entraîneur Jean Florent Ibenge Ikwange, les Léopards de la RDC avaient battu les Eléphants de la Côte d’Ivoire (4-3), à Abidjan et tout s’était déroulé comme à la normale. Ce qu’il faut dire, a-t-il, ajouter, si tel est le cas et que les Fauves en sortent victorieux de ce match de demi-finale, les Congolais d’ici et ceux venus d’ailleurs, n’ont qu’à se comporter en tout fair-play.

Les Léopards plus chanceux d’accéder en finale

Au regard du parcours des deux demi-finalistes, selon Gloire Mbuyamba, les Congolais ont plus de chance de s’imposer. Mais comme ils seront face à l’équipe organisatrice, il y a lieu de se méfier des Éléphants dont les supporteurs ne jurent que par succès en vue d’une 3ème étoile sur la vareuse.

D’après lui, le nombre des congolais vivant à Abidjan peut s’estimer à 500 qui vont se retrouver à l’ambassade de la RDC dans la capitale ivoirienne. C’est là qu’ils prendront les bus pour le stade.

A ses dires, bien qu’en infériorité numérique, face aux milliers et des milliers des Ivoiriens, la poignée des congolais donneront de la voie pour pousser les Fauves congolais à la victoire et à la qualification.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet