Qualification du  joueur Mbamu : le recours du Standard rejeté en faveur de Mazi Sport

Kinshasa, 07 juillet 2023 (ACP).- Le Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a rejeté le recours du FC Standard de Lemba, 14ème au classement du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) en faveur du FC Mazi Sport, vice-champion en division I de l’Entente urbaine de football de Kinshasa(EUFKIN)-Kilimani, dans le cadre du match de barrage du tour cadrage pour la montée au championnat d’élite de Kinshasa.

Le Comité de normalisation de l’organe faîtier du football congolais qui a rejeté ce recours par sa décision n°003/EV/CONOR/2023 dont une copie est parvenue vendredi à l’ACP, a expliqué que : « Lors du match de barrage du tour cadrage pour la montée à l’EPFKIN qui a opposé ces deux clubs, le 26 mai dernier, au terrain Ujana, dans l’enceinte du stade Père Raphaël de la Kethulle, dans la commune de Kalamu, remporté par le FC Mazi Sport (4-2) aux tirs au but, (2-2) à l’issue du temps règlementaire, le FC Standard de Lemba avait introduit un recours au CONOR de la FECOFA dénonçant que son adversaire avait aligné un joueur porteur d’une double affiliation ».

« Réagissant à l’évocation du FC Standard de Lemba, le CONOR/FECOFA a retracé les faits de la cause, avant de conclure au rejet de ce recours pour deux raisons, à savoir : l’irrévocable des décisions du comité d’organisation et l’absence d’appel (SIC), estimant que la présente évocation est partiellement fondée », a fait savoir la source.

Et d’ajouter : « On ne peut pas concevoir qu’une entité subdélégataires s’arroge le droit de rendre des décisions irrévocables, qui peuvent faire grief sans que la victime ne puisse se pourvoir en recours. Il s’agit d’une violation flagrante des textes pertinents qui organisent le football à savoir, les statuts de la Fédération internationale de football (FIFA), Confédération africaine de football (CAF) et de la FECOFA, respectivement dans ses articles  (3 et  57), (2 et 42), ainsi que (3 et 71), qui tous connaissent à toute personne lésée par une décision de s’adresser à une autorité supérieure pour obtenir reformation ». 

« C’est sur pied de cette argumentation que le CONOR/FECOFA a décidé de rejeter ce moyen de défense soulevé par la Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN) de même que celui tendant à l’irrecevabilité  pour défaut d’appel, en donnant raison au FC Mazi Sport », a souligné le document.

Et de conclure : « Après avoir bien examiné le dossier de ce joueur Mbamu Mboyo du FC Mazi Sport qui évolue au sein de cette équipe depuis la saison sportive 2020-2021, aucun indice de fraude a été décelé, raison pour laquelle ce recours en évocation du FC Standard de Lemba a été rejeté ».

Pour rappel, après avoir remporté son match contre FC Standard de Lemba, lors du match de barrage pour la montée au championnat d’élite de Kinshasa, le FC Mazi Sport évoluera la saison prochaine au 107ème championnat de l’EPFKIN.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet