Décès aux Etats Unis de Bovick Shamar, ancien chef de  l’orchestre «Afrisa international»

Kinshasa, 17 janvier 2024 (ACP).- L’artiste musicien  Bovick Shamar de  l’orchestre « Afrisa international », de la République démocratique du Congo est décédé mardi, aux Etats-Unis d’Amérique après une longue maladie, a-t-on appris de source familiale.

L’illustre disparue fut le premier Maracas D’or D’Afrique. Il a travaillé  aux côtés de Dr Nico avec « l’Afrisan fiesta sukisa », l’orchestre qui lui a permis d’être révélé au grand public en 1968, avant de rejoindre l’orchestre « Veve » de Verkys Kiamuangana  Mateta,  en compagnie de Mario,Djeskain et Sinatra Sak Saakoul.

Il  fut le chef d’orchestre et arrangeur de l’ « Afrisa international » du chanteur Tabu Ley  Rochereau qu’il a rejoint en 1975. Bovick Shamar a cotoyé également d’autres musiciens à l’instar de Manu Dibango, Eddy Harris, JM Cabrimol, Jacob DesVarieux, Koffi Olomide et d’autres.

Pour nombreux de ses fans, le musicien « Shamar » était doté d’un esprit rassembleur, ce qui se traduit par la création de l’Association « ASSCO-France » qui regroupe des artistes congolais de  toutes les disciplines confondues qu’il a confié la présidence exécutive à Dino vangu.

Le 21 novembre 2012, l’artiste musicien Bovick Shamar  était en concert au  Caveau du Café littéraire de Saint-Louis (Haut-Rhin), accompagné par un quatuor de certains de ses collègues musiciens, notamment le saxophoniste Thierry Kauffmann, Jean-Claude André, Hannes Fankhauser et André Bader.« Ye Bondo Gala » dit Bovick Shamar, était aussi  enseignant  de musique dans plusieurs écoles de France et de Suisse. En outre, il fut chanteur, guitariste, auteur-compositeur, chef d’orchestre, producteur, écrivain, animateur d’émissions radios et de télévisées.

ACP/KHM/KPP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet