Le Bureau central de coordination appelé à se soumettre au contrôle

Kinshasa, 19 juillet 2023 (ACP).- Un appel a été lancé au Bureau central de coordination (BCeCO) pour qu’il se soumette au contrôle de l’inspection générale des finances(IGF) de la République démocratique du Congo, a appris l’ACP mercredi de cette institution.

 « Le directeur général du BCeCO a été invité au parquet général près de la cour des comptes pour un autre dossier qui n’a aucun rapport avec le programme de développement de 145 territoires. Non seulement il ne s’agit pas d’une instruction ouverte, à la suite d’un ordre de mission du premier président de la cour des comptes, mais il s’agit en plus d’un dossier qui n’a aucun rapport avec ce programme de développement pour que le directeur général du BCeCO se permette de s’opposer au contrôle de l’IGF, il s’agit là d’un comportement inadmissible », a déclaré M. Jimmy Munganga Ngwaka, premier président de la Cour des comptes. 

Il a, à cet effet, instruit à son collègue qui assumait l’intérim, d’écrire au directeur général de la BCeCO pour lui dire de rapporter sa décision notamment son refus de se soumettre au contrôle, faute de quoi son comportement sera assimilé à une faute de gestion.

Ce comportement, a-t-il poursuivi, s’était déroulé aussi dans la province de Kasaï Oriental, a souligné le président Munganga, soulignant que le gouverneur de cette province avait écrit à l’inspecteur général des Finances, qu’il ne va se soumettre au contrôle de l’IGF parce que la cour des comptes est en train de contrôler la province. Cette situation, a dit le premier président de la cour de compte était à tort que le gouverneur le disait pour la même raison qu’il n’existait pas un ordre de mission signé par le président de la cour des comptes diligentant un contrôle au niveau des provinces.

M. Munganga avait promis de saisir l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental, peu avant de signaler l’avoir appelé à recevoir les inspecteurs des finances, faute de quoi ce dernier « commettra une faute de gestion », rappelle-t-on.   ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet