TMG/Bandundu : deux prévenus condamnés chacun à 15 ans de prison

Kinshasa, 25 mars 2024 (ACP).- Deux prévenus ont été condamnés à 15 ans de servitude pénales principales pour participation au mouvement insurrectionnel, pillage et terrorisme, par le tribunal militaire de garnison de Bandundu, Bagata et Maï-Ndombe, a appris l’ACP lundi de cette juridiction.

« (…) disant droit, condamne les prévenus Masandila Matalatala et Tshuakata Tshela à 15 ans Servitude pénale principale pour participation au mouvement insurrectionnel, pillage et terrorisme dans les territoires de Kwamouth, province de Maï-Ndombe et de Bagata, province du Kwilu », a prononcé le tribunal militaire.

Dans le même jugement, six prévenus, parmi lesquels une femme, Kilwa Ngi Elisée, ont été acquittés pour absence de preuves.

Le tribunal en enfin a constaté l’extinction de l’action publique à l’égard de cinq prévenus du fait de décès.

Le prévenu Tshuakata Tshela, en coopération directe avec le prévenu Kahesa Katanga Adjena (décédé suite à sa tentative d’évasion à la prison de cinquantenaire de Bandundu au mois de janvier 2024), le 24 mars 2023, sous le commandement du seigneur de guerre Sadam, avaient participé à l’extorsion et arrestations arbitraires au village Mulunu, des sieurs Eli Souza, Manata Antoine, Sanga Zola, des sommes d’argent de 500.000 FC, des habits, 150.000 et de trois kits bag.

Après trois heures de séquestration, les victimes avaient réussi à s’échapper pour aller dénoncer les faits criminels aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Quant au prévenu Masandila Matalatala, au mois de mars 2023, dans la ferme Bilobiziame dans le secteur de Wamba, en territoire de Bagata dans la province du Kwilu, sous le commandement du seigneur de guerre Abraham, avait participé aux atrocités contre le peuple teke. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet