Les députés nationaux de l’Ituri et du Nord-Kivu plaident pour la mutualisation des efforts avec les pays amis

Kinshasa, 12 nov. 2021(ACP).- Les caucus des députés nationaux de l’Ituri et du Nord-Kivu, deux provinces sous état de siège , ont plaidé pour la mutualisation des forces avec les pays amis, comme l’une de solutions pour une paix durable dans ces deux provinces, au cours d’une séance de travail qu’ils ont eue jeudi, à l’hôtel du gouvernement, avec le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

«Nous croyons en la parole du Premier ministre parce que c’est lui qui dirige le gouvernement de la République. Nous lui demandons de prendre des décisions courageuses,  car avec des décisions courageuses, nous pourrons arriver au bout. Nous avons sollicité par exemple une mutualisation des forces avec les pays amis. Si le gouvernement pouvait parvenir à le faire, ça pourrait contribuer  à l’éradication de l’insécurité en Ituri », a indiqué le président du caucus des députés de l’ Ituri , Serge Muber Thoniot, à l’issue des échanges.

Pour le député national Serge Muber Thoniot, c’était un moment important pour le Chef du gouvernement d’écouter personnellement les représentants légitimes des populations de ces provinces sous état de siège décrété par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, afin de mettre fin à la situation d’insécurité dans ces contrées.

«Nous avons vu le Premier ministre à notre grande satisfaction parce que ça été un besoin très sollicité par les élus. Le grand besoin reste de rencontrer le Chef de l’État aussi» , a-t-il lancé , avant de saluer le sens d’écoute du Premier ministre.

S’exprimant pour le compte du caucus des députés du Nord-Kivu, la députée nationale Jeannette Kavira  a plaidé pour une évaluation de la situation sécuritaire dans les deux provinces par le gouvernement.

«C’est une réunion qui a été sollicitée depuis bientôt un mois entre le gouvernement et les caucus des deux provinces. Il est temps que le gouvernement puisse, à son niveau, évaluer l’état de siège par rapport aux résultats sur le terrain. Nous avons recommandé que le gouvernement puisse songer à la mutualisation des efforts avec les pays amis», a-t-elle dit.

Le Premier ministre, a-t-elle souligné,  a pris en considération toutes les recommandations légitimes des élus du peuple.

Les caucus des députés des deux provinces ont également appelé  à la solidarité de toute la population congolaise avec les fils et filles de l’Est du pays.

«Nous sommes déterminés à tout mettre en œuvre pour parvenir à la paix durable dans cette partie de la République et cela avec le concours du gouvernement de la République», ont-ils dit.

Cette réunion d’échange d’informations a connu la participation du vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Daniel Aselo, du  ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda, de la ministre de la Justice, Rose Mutombo, du ministre de l’Industrie Julien Paluku Kahongya  et du ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando et de quelques officiers supérieurs militaires et policiers du pays. ACP/Kayu/RN/CFM/NiG/ SGB/TKM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet