Nord-Kivu : un chef rebelle Maï-Maï capturé par les forces armées à Beni

Kinshasa, 08 Février 2024 (ACP).- Le chef du groupe rebelle Maï-Maï « Banabateseke » a été capturé par les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), après des affrontements dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu (est du pays), a-t-on appris jeudi de source militaire. « Après quelques minutes d’affrontement, l’armée régulière a capturé 3 combattants, dont le chef de ce mouvement rebelle, le Général autoproclamé Kambale Ngendo Nathanaël », a rapporté dans son compte rendu le capitaine Anthony Mualushay porte-parole des opérations militaires Sukola 1 grand Nord. « Une arme de guerre de type AK47 et plusieurs lances ont également été récupérées par les FARDC, après les affrontements qui les ont opposées à ce groupe rebelle », a-t-il ajouté. Ces heurts ont eu lieu mercredi 7 février 2024 entre l’armée loyaliste et les combattants du groupe Maï-Maï Banabateseke, a expliqué le capitaine Anthony Mualushay, « lorsque les éléments de ce mouvement rebelle voulaient ravir l’arme d’un soldat au niveau du rond-point Malihi sur la route Isale-Butembo ». « La situation est redevenue calme jusqu’à présent, et toutes les barrières érigées illégalement par le mouvement Maï-Maï Banabateseke sur la route Butembo-Isale ont été tout simplement supprimées par les soldats de l’armée congolaise », a conclu l’officier.  Les FARDC s’attellent à déloger tous les groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu, notamment à Beni, où l’insécurité commence à baisser sensiblement. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet