Croix-Rouge : pour la création d’une brigade de secours à l’aéroport international de N’djili

Kinshasa, 17 janvier 2024 (ACP).- La création d’une brigade de secours à l’aéroport international de N’djili, dans la commune de N’sele (Est de Kinshasa en République démocratique du Congo), a été recommandée mercredi, par les participants à l’assemblée provinciale ordinaire de la Croix-rouge édition 2023, selon le rapport.

« Les participants recommande la création d’une brigade de secours de la Croix-rouge RDC pour le compte du comité provincial de Kinshasa au niveau de l’aéroport international de N’djili », a-t-on lu dans le rapport final de l’Assemblée.

Selon le document, les participants ont également recommandé l’organisation d’une  formation en secourisme nautique, la régularisation des cas litigieux liés à l’octroi des brevets et cartes de laisser passer, l’identification des zones rouges pour y créer des brigades d’intervention, la formation des formateurs locaux et la mise en place du Plan stratégique de développement.

Prenant la parole à la clôture de ces assisses de deux jours tenues du 16 au 17 janvier, le président  national de la Croix-rouge RDC, Grégoire Mateso a salué le bon déroulement des travaux au cours de cette assemblée.

Il a fait savoir que le comité national a aussi apporté sa contribution en déployant ses experts dans certains panels consacrés à l’évaluation du travail réalisé en 2023 par  le comité provincial de la Croix-rouge de Kinshasa afin de dresser un nouveau plan de travail de l’année 2024.

M. Mateso a profité de l’occasion pour inviter les secouristes de la ville de Kinshasa au strict respect des lois du pays.  « Nous sommes toujours là pour  la population. Ainsi, les secouristes sont appelés au strict respect des lois de la République démocratique du Congo, les principes fondamentaux de la Croix-rouge et les personnes vulnérables », a-t-il déclaré.

Restitution à la base des matières reçues recommandée aux participants

De son côté, le président  provincial de la Croix- Rouge  ville de Kinshasa, Julien Nkuyi Sisi a recommandé aux participants de restituer dans leurs bases communales des matières reçues durant cette assemblée.

« Je recommande aux participants de ne pas se promener avec des mallettes obtenues, mais il faut plutôt restituer à vos bases respectives de différentes communes la matière reçue du 16 au 17 janvier 2024 dans le cadre des travaux de l’assemblée générale ordinaire de l’édition 2023 du comité provincial de Kinshasa et nous en faire rapport », a déclaré M. Julien Nkuyi, avant d’exprimer sa gratitude au président du comité national, Grégoire Mateso dont l’intervention et l’apport, selon lui, ont été d’une efficacité sans commune mesure.

La Croix-rouge prête à apporter son expertise dans l’assainissement de l’environnement

Par ailleurs, le président provinciale de la ville de Kinshasa a révélé la disponibilité de son comité à participer aux travaux d’assainissement de l’environnement urbain, eu égard à l’expertise de son équipe. « Nous avons une brigade d’assainissement qui peut contribuer efficacement aux travaux d’assainissement  de Kinshasa, si nous y étions associés pour rendre la ville propre », a-t-il affirmé.

Concernant les cas des inondations enregistrés notamment à Kinshasa à cause de la crue du fleuve Congo, le président provincial a soutenu que sa structure a également un plan de contingence en tant  qu’un auxiliaire de l’Etat, disposé à accompagner le pouvoir public selon les besoins exprimés par le gouvernement.

« Nous avons un plan de contingence, les volontaires se rendent  sur le  terrain pour secourir et soulager les vulnérables.  La Croix-rouge a choisi un site pour ramener les compatriotes. Nous attendons l’apport du gouvernement pour le financement », a dit M. Nkuyi.

Cette assemblée a connu la participation des représentants du Comité international de la Croix-rouge (CICR), du gouvernement provincial de Kinshasa, du comité national de la Croix-rouge de la RDC et d’autres. ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet