Haut-Lomami : l’enclavement de cette province, un défi qui attend le Président Tshisekedi

Kamina, 30 janvier 2024 (ACP).- L’enclavement et le sous-développement la province du Haut-Lomami reste le défi majeur que le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo est appelé à relever dans cette province pendant son  second mandat, a appris l’ACP de la société civile locale.

« Le Président doit muser sur la réhabilitation de la route nationale RN1, l’ouverture de l’espace civile à l’aéroport de la base militaire de Kamina, la réhabilitation des routes d’intérêt provincial et de desserte agricole », a indiqué mardi à Kamina, le coordonnateur du cadre de concertation de la société civile du Haut-Lomami,  Deta Kalenga Kanjilanjila.

Deta Kalenga Kanjilanjila a, aussi, évoqué « la nécessité de tirer la ligne électrique de la sous station de Kibula vers la ville Kamina, chef-lieu de la province  pour pallier à des coupures intempestives du courant électrique du fait que la centrale hydroélectrique de Kilubi construite depuis 1954 accuse des défaillances notoires  dues à la vétusté des machines ».

Le coordonnateur du cadre de concertation de la société civile du Haut-Lomami qui a déploré l’instabilité du gouvernement provincial a souligné que «La province du Haut-Lomami n’a réalisé aucun projet d’intérêt communautaire depuis le démembrement de l’ex-Katanga, contrairement à ses provinces sœurs le Haut-Katanga, le Tanganyika et le Lualaba ».

Il a demandé au Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo « de prendre des mesures pour sanctionner l’assemblée provinciale avec ses motions de déchéance  à répétition contre les gouverneurs qui freinent l’élan du développement de la province ».

Deta Kalenga Kanjilanjila qui a énuméré d’autres défis  à relever notamment la matérialisation du projet  de construction de la station de captage d’eau de la Lovoi sur la rivière Lovoi à Kamina, l’ouverture aux investisseurs miniers et agro-pastoraux demande    au Chef de l’Etat de « privilégier cette fois ci les provinces qui n’ont pas profité grand-chose lors de son premier mandat, ça sera une façon de leur  montrer sa gratitude pour la confiance qu’elles ont placée en lui  en lui accordant le second mandat ».

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet