Insécurité à Goma : les élèves internes de l’école du Cinquantenaire sommés de libérer

Goma, 8 février 2024 (ACP).- Les élèves internes de l’Ecole du Cinquantenaire sommés de libérer par la direction provinciale éducationnelle Nord-Kivu 1, en prévention aux affrontements qui se déroulent dans les collines surplombant la cité de Sake,  appris l’ACP, jeudi de source administrative.

« C’est par l’autorisation de l’autorité provinciale à travers sa conseillère provinciale en charge de l’éducation, nous a demandé d’instruire la sœur préfet de libérer les élèves internes, pour qu’ils soient à l’abri de tout ce qui pouvait arriver comme incident vu l’ampleur de l’insécurité dans le coin », a indiqué Luc Gbaweza Kabango,  directeur provinciale éducationnel Nord-Kivu 1.

Et d’ajouter : « l’école devra remettre chaque élève interne dans sa famille respective, auprès de ses parents, ou famille d’accueil. Ils pourront revenir à l’internat dès que la situation sécuritaire sera calme. Sauf qu’ils viendront chaque matin pour passer les examens. Certes, nous sommes à la période d’évaluation du premier trimestre ».

Selon lui, il n’y aura pas de perturbations par rapport au déplacement de ces élèves internes, parce qu’ils ne sont qu’une quarantaine sur le 1300 élèves enregistrés. Rien ne doit perturber l’apprentissage des enfants.

Il a demandé aux parents des élèves inscrits dans cette école de continuer à faire confiance aux dirigeants de celle-ci et au gouvernement congolais quels que soient les rumeurs qui fusent de partout.

A en croire Luc Gbaweza, lors de son itinérance hebdomadaire de routine qu’il a effectué au quartier Mugunga, Commune de Karisimbi où se situe l’école, l’Etat congolais se déploie pour que la paix revienne dans la province. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet