Kasaï-Central l’implication des autorités traditionnelles sollicitées pour  la paix dans l’Est du pays (société civile)

Kananga, 23 février 2024 (AC P), La solution à la guerre imposée à la RDC dans sa partie orientale appelé à des réflexions profondes de la part des autorités traditionnelles du pays pour la pacification de cette contrée martyrisée, a rapporté une source ecclésiastique à Kananga, du Kasaï Central, centre de la République démocratique du Congo (RDC), a appris, vendredi, l’ACP.

« Jadis dans nos milieux, l’autorité traditionnelle et la notabilité se mettaient ensemble pour décortiquer la question en face et apporter des solutions durables en vue de retrouver la paix », a déclaré l’officiant, l’abbé Roger Mufuta, dans son homélie lors de la célébration eucharistique à l’initiative du comité des notables et dignitaires de la province du Kasaï Central à la Pro-cathédrale Saint Clément.

Et d’ajouter : « l’autorité coutumière avait un pouvoir d’intimer l’ordre aux sources d’eaux ou des rivières de sécher en cas des conflits opposant deux entités voisines même autour d’une mine de diamant ou de l’or.

« Soulevez non seulement vos cannes de pouvoir et autres toques portés sur vos têtes pour faire valoir vos forces surnaturelles, mais évoquez aussi les mêmes forces qui aideront à gagner cette guerre dans l’Est pour nous ramener la paix », a lancé, en outre, l’officiant catholique, M. l’abbé Roger Mufuta Mujanyi, au cours de son homélie.

Pour lui, la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale de notre pays, ressemble à celle qui a prévalue en Egypte lors de la captivité des juifs et nécessite notamment des solutions durables et appropriées.

L’officient en a profité pour interpeller les nouveaux élus du peuple à prendre à bras le corps les préoccupations des électeurs illustrant ses propos par la parole du Bon samaritain évoqué dans l’Evangile selon Luc.

Par ailleurs, une délégation de près de 18 notables et dignitaires de cette structure séjourne à Kinshasa en vue de transmettre à la haute autorité du pays les besoins exprimés par la communauté du Kasaï Central pour son bien être socioéconomique.

Il s’agit notamment de la construction de la route Kananga-Kalamba Mbuji, le tronçon routier Kamuesha-Kananga, longue de 150 Km, sur la route nationale n°1, le tronçon routier Kananga-Munkamba, la réhabilitation de la voirie urbaine de Kananga, la lutte antiérosive dans cette ville, la desserte en eau potable et en électricité.  ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet