Kinshasa : 3 morts après l’effondrement d’un silo blé appartenant à l’entreprise Mino-Congo

Kinshasa, 15 mai 2024 (ACP).- Un silo rempli de blé appartenant à l’entreprise Mino-Congo s’est effondré, mercredi vers 2 heures du matin, sur une parcelle voisine au quartier « GB » dans la commune de Ngaliema, dans l’Ouest de Kinshasa, en République démocratique du Congo, tuant 3 personnes et blessant grièvement une autre personne. Selon des témoins interrogés par l’ACP, l’accident serait dû à la vétusté du silo de blé, sont décédés: une femme de 68 ans, un jeune garçon de 6 ans et un travailleur de la minoterie dont le corps reste jusqu’à présent enseveli dans le blé.

« Nous sommes sur l’avenue Ntangu où un des silos de blé de la minoterie Mino-congo s’est effondré sur une maison voisine, causant la mort d’une femme âgée, d’un enfant de six ans et d’un ouvrier de l’usine. Les corps de la femme et de l’enfant, initialement bloqués sous les sons de blé, ont été retirés et transportés à la morgue », a déclaré Tristan Belesi un habitant du quartier GB.

Via les réseaux sociaux, la députée nationale Pepitho Kilala avait alerté sur l’écroulement de ce silos ayant causé la mort d’une de ses collaboratrices dans les premières heures de la matinée. La Minoterie du Congo (MINOCO) est une filiale congolaise du groupe Seaboard agroalimentaire international qui possède treize moulins dans les pays d’Afrique, Caraïbes et en Amérique du Sud.

Elle est l’unique société congolaise de fabrication de farine. Le groupe a acquis, depuis de nombreuses années, une expertise dans la production de la farine fortifiée qui est vendue dans la plupart des pays dans lesquels Seaboard possède des minoteries. Bien que la cause du drame ne soit pas encore connue, cet accident tragique vient s’ajouter à celui de du récent effondrement d’un bâtiment mal construit dans le même quartier.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet