Kinshasa : inhumation du secrétaire général du commerce extérieur à la Nécropole de N’sele

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP).- L’inhumation du secrétaire général au ministère du Commerce extérieur  décédé le 1er décembre est intervenue vendredi à la nécropole « Entre Terre et ciel » situé dans la commune de Nsele, dans la partie Est de la ville province de Kinshasa.

« Il n’existe aucun problème qui peut manquer une solution, mais la solution ne passe que par le rassemblement et de mettre les différents protagonistes. Le défunt le faisait si bien, que nous nous sommes mis sur ces pas dans une ambiance cordiale qui s’est instaurée dans notre administration », a déclaré Jules Muilu Mbo, secrétaire général a.i  

 M. José Maboya, a-t-il poursuivi, a fini sa course sur la plus haute marche, en laissant derrière lui une histoire et expérience riche de plus de trente ans au service de l’Etat. Il a débuté sa carrière au sein de l’administration de l’énergie où il a évolué dans les différents services étatiques en passant, notamment par l’Agence de renseignement de l’administration de l’énergie et de l’hydraulique pour finir par l’administration du commerce extérieur.

Affecté au commerce extérieur en 2022 au mois de novembre, M. José Maboya a  entrepris des initiatives exceptionnelles en instaurant la Cohésion. Selon le secrétaire général a.i, l’assiduité au travail était également l’une des qualités.

 « Tout le temps que je l’ai connu, je ne l’ai jamais vu en colère devant tout problème, il nous a appelé très calmement et il s’en suivait des échanges, il prenait rarement des décisions tout seul. Ces décisions étaient prises de manière collégiale », a déclaré M. Muilu

D’après les témoignages de ses collègues, M. Maboya, appréciait l’unité et la franche collaboration des agents, en tant que manager averti. Au-delà de son image scientifique avérée, il donnait également l’image d’un Monsieur courtois, doux et soucieux du problème des autres. Malgré les soucis de santé, il a toujours su garder le cap, en assumant ses fonctions avec intégrité et dévouement.

Pour son grand frère, le directeur Paul Mbula, José Maboya était le pilier pour la famille qui intervenait spontanément presque dans tous les domaines de la vie au sein de la famille, avec la sagesse dont Dieu lui avait dotée. Il était l’unificateur et le pacificateur. « Un grand baobab qui vient de tomber pour notre famille », a-t-il dit, avant de remercier le ministre du commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa, qui n’a ménagé aucun effort pour que les obsèques de son collaborateur soient dignes.

Inhumé vendredi le 08 décembre, José Maboya a tiré sa révérence, la journée du vendredi 1er décembre à l’hôpital Nganda dans la commune de Kintambo, à Kinshasa de suite d’une maladie. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet