Violences sur le genre : validation du plan de travail annuel 2024 en Ituri

Bunia, 1er  mai 2024 (ACP).- Un Plan de travail annuel (PTA) exercice 2024 a été validé mardi à Bunia, province de l’Ituri dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo, lors d’un atelier sur la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et la protection de l’enfant.

« On a proposé un PTA exercice 2024 pour la lutte contre les VBG qui est validé et qui a été apprécié par tout le monde. Maintenant on a quitté le travail en ordre dispersé vers une planification concertée. Non seulement une planification qui émane de partenaires maintenant, c’est l’État congolais qui est au centre », a déclaré Jean-Marc Mazio, expert de la Division provinciale du genre, famille et enfant.

Et d’ajouter : « La partie gouvernementale à amener un outil qui va  montrer les lignes à suivre. Cet atelier a permis aussi les échanges entre les divisions sœurs telles que la Division des affaires sociales, formation professionnelle ainsi que la Division de la justice, intérieure et santé.  On est ensemble derrière l’autorité provinciale avec l’appui de partenaires pour faire un travail cohérent ».

Jean-Marc Mazio a précisé que ce PTA gravite autour de quatre (4) piliers, à savoir : le renforcement du leadership de partie nationale, la promotion de la politique, la redynamisation de la communication et  la prise en charge ou l’accompagnement des femmes, filles et enfants en situation difficile affectés par les conflits armés.

Revenant sur les deux (2) jours du présent atelier, il a signifié : « On a compris ensemble avec les partenaires la pertinence de cet atelier. On a eu des échanges francs autour des réalisations phares de ce qui se passe dans le cadre des VBG ».

« Les intervenants ainsi que les défis dans ce domaine y compris les actions de protection de l’enfant avaient aussi fait l’objet des échanges. Comme vous le savez il y a toujours les moyens limités, contraintes sécuritaires, accessibilité géographique », a-t-il enchéri.

A l’issue de ces travaux, a fait savoir M. Mazio, les soixante participants ont formulé plusieurs recommandations notamment, la redynamisation du leadership de la Division provinciale du genre et le renforcement de collaboration entre les partenaires appelés à travailler en synergie avec les structures gouvernementales.

Cet atelier qui a été organisé pendant deux (2) jours, soit du 29 au 30 Avril 2024 par la Division provinciale du genre, famille et enfant, s’inscrit dans le cadre du  projet « Unies pour l’égalité des genres (UEGENRE) », financé par l’Union européenne et mise en œuvre par l’Agence Belge pour le développement (ENABEL). ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet