RDC : la jeunesse montante dit non à la balkanisation

Kinshasa, 19 mars 2023 (ACP).- Les velléités  expansionnistes du Rwanda doivent appeler les Congolais à dire non à la balkanisation de la République démocratique du Congo (RDC), a confié dimanche, dans un entretien accordé à l’ACP, un jeune acteur politique, du Parti « Agissons pour la République »(AREP).

«  Pour l’intégrité de mon pays, j’invite tous les Congolais, surtout la jeunesse montante, à s’approprier la campagne lancée, du 7 mars au 7 avril, par le  parti politique  » Agissons pour la République », en signant la pétition appelant à dire  non à la balkanisation », a  déclaré Evariste Kalombo Matadi, un jeune cadre politique d’AREP et spirituellement proche de l’Eglise  « Sang précieux » de Kinshasa/Kalamu.

Faisant sienne cette pétition, Evariste Kalombo a, pour ce faire, condamné la présence, dans la partie orientale,  « des réseaux d’exploitation illégale des ressources naturelles de la RDC » par l’agresseur « soutenu dans son entreprise criminelle par la communauté internationale ».

Ce jeune qui compte se présenter aux législatives de décembre 2023 a, par ailleurs, dénoncé «  l’intensification de la présence inacceptable des milices et des groupes armés étrangers qui tuent, violent, pillent, entrainent le déplacement forcé des populations congolaises et  occupent irrégulièrement notre territoire ».

Parlant particulièrement de la campagne précitée, le prophète JEK, comme l’appellent ses proches, a fait savoir qu’à travers sa pétition, «  l’AREP tire la sonnette d’alarme et lance un vibrant appel  aux Nations Unies, à la Communauté internationale et à l’Union africaine pour que ces structures mettent fin à la guerre ».

Evariste Kalombo, qui fait partie des « Jeunes Turcs » de l’AREP a insisté sur la participation des jeunes à la politique,  pour offrir au pays une nouvelle classe politique capable, selon lui, non seulement de nourrir des ambitions politiques, mais surtout de changer la donne.

« Le Congo n’a pas besoin d’hommes politiques, mais plutôt d’hommes d’Etat », a conclu le politicien en herbes. ACP/Mat/KHM/May

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet