Hip-hop : la 6ème édition du festival « Breakdance » confirmée à l’Institut français de Kinshasa

Kinshasa, 1er novembre 2023 (ACP).-La 6ème  édition du festival Breakdance qui est l’une des branches de la musique « Hip hop », est prévue du 2 au 3 novembre à la grande Halle de l’Institut français de Kinshasa, a annoncé mercredi son promoteur au cours d’un entretien à Kinshasa, en République démocratique du Congo. 

« Toutes les dispositions sont prises avec nos partenaires de l’Institut français pour accueillir les publics et admirateurs de cet évènement consacré à la promotion des jeunes talents qui pratiquent ce genre de style de musique en RDC », a déclaré Cinardo Kivwila, coordinateur et initiateur du festival Break dance. Et d’ajouter : « Des danses prodigieuses, des mouvements inventifs et des improvisations magiques tout est réuni pour la réussite du plus grand rendez-vous de Breakdance en RDC. Des meilleurs B-Boys et B-girls ainsi que des groupes talentueux de la Capitale en découdront et feront valoir leurs talents ».

L’affiche de l’évènement

Il a signalé qu’une vingtaine de « B-Boys » et des groupes (crews) venus de Kinshasa et des provinces sont sélectionnés pour participer à ce festival qui est considéré comme l’unique compétition de « Breakdance » dans le pays. « Nous avons quatre (4) catégories de participants qui vont s’affronter sur scène pendant deux jours de Battle devant un jury.  On aura le prix du ‘’Meilleur crew en individuel’’, du ‘’Meilleur B-boy’’ ainsi que du ‘’Meilleur crew de la RDC’’», a-t-il dit. Selon le promoteur, les lauréats de chaque catégorie seront récompensés en guise d’encouragement. Comme chaque année, a renseigné le président du comité organisateur, le festival est parrainé par le ministre de la Communication et des médias, Patrick Muyaya Katembwe dans le cadre de l’encadrement et de la promotion des talents de la jeunesse.

« Cette année, le ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu Zola s’est joint à son homologue Patrick Muyaya pour plus d’impulsions à ce festival de référence en RDC», a-t-il souligné. Il faut souligner que l’édition2023 est organisée en marge de la célébration du  cinquantenaire du mouvement « Hip-hop » à travers le monde. Créé en 2011, le festival 100% « Breakdance » est le premier événement culturel qui assure la promotion de la danse « Hip-hop » en République démocratique du Congo. Son objectif  est de soutenir les jeunes congolais qui pratiquent cette discipline qui est devenue olympique depuis 2021. En 2013, l’événement avait connu la participation du groupe américain « Rennie Harris Pure movement ».

Le breakdance, également appelé « Break dance », Break, « Breakdancing », B-boying  terme privilégié aux États-Unis d’Amérique, est un style de danse développé à New York dans les années 1970. Étant l’une des branches de la musique « Hip-hop », cette forme de danse est caractérisée par ses mouvements de corps saccadés, son aspect acrobatique et ses figures au sol. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet