Le guitariste Papa Noël Nedule sollicite l’obtention de ses droits d’auteurs

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Le chanteur  guitariste, Papa Noël Nedule, de la République démocratique du Congo (RDC) a lancé mercredi, dans un entretien téléphonique, un cri de détresse depuis Paris en France, sollicitant l’obtention de ses droits d’auteurs  auprès des coopératives ayant en charge cette attribution sur les deux rives du fleuve Congo.

« Je sollicite que la Société nationale des éditeurs compositeurs et auteurs (Soneca) et la Société congolaise des droites d’auteurs et droits voisins (Socoda) pense à payer mes droits d’auteurs pour les œuvres que j’ai produites durant les 60 ans du travail accompli dans l’industrie musicale congolaise », a déclaré l’artiste Papa Noël Nedule.  

« L’appel que je lance, ce n’est pas un appel à la charité, mais plutôt un droit légitime pour les loyaux services que j’ai rendus à la nation au profit de l’éclosion de la culture congolaise à travers le monde », a-t-il ajouté. Cette interpellation de l’artiste survient après sa sortie de l’hôpital où il a été interné pour une fracture, après quelques semaines d’hospitalisation suite aux complications respiratoires.

« La mort nous guette tous. Je souhaiterai donc au soir de ma vie que je puisse bénéficier de mes droits comme ce fut le cas de Lutumba Simaro. C’est pour cela que je sollicite le soutien des autorités », a insisté Papa Noël

Quelques jours auparavant, l’artiste avait déploré, dans une vidéo enregistrée sur son lit d’hospitalisation, le fait que les artistes ne soient pas pris en charge comme tout travailleur qui, après des années de travail, obtienne des subventions durant la retraite. « Nous les artistes, nous n’avons pas de retraite. En 60 ans de travail, il est tout de même déplorable que je sois abandonné. De plus, chez moi au pays, je n’ai plus rien.

Toutes mes parcelles ont été vendues par les enfants. Je suis sans domicile… Venez-moi en aide ! », a-t-il lancé. Résidant en France depuis quelques années, l’artiste connaît, depuis quelques mois, des ennuis de santé qui deviennent de plus en plus alarmants. 

Artiste avant-gardiste et inspiré

Papa Noël, de son vrai nom, Antoine Nedule Monswet, est un chanteur et guitariste congolais de la République démocratique du Congo. Son talent dans la musique s’est révélé au sein de plusieurs ensembles musicaux tant au pays que sous d’autres cieux. Plusieurs empreintes de son doigté   ont enrichi les œuvres des orchestres comme Rock a Mambo et l’African Jazz en RDC et les Bantous de la capitale, en République du Congo.

Inspiré par la rumba Callejera de Cuba, il a été l’un des compositeurs rythmiques parmi les plus en vue de sa génération, tels que Docteur Nico Kassanda et Tino Baroza. Papa Noël Nedule est aussi cité comme le précurseur de l’école Bantoue, grâce à l’inspiration du chanteur Jean Serge Essous.  En 1984, il s’est aussi révélé auteur compositeur avec l’album «  Bon samaritain » et autres titres intemporels comme « Ya Nono » et « Bel ami ».

Natif de Kinshasa le 25 décembre 1940, Papa Noël Nedule, 83 ans d’âge et plus de 60 ans de carrière musicale, peut être considéré comme un des véritables gardiens de l’architecture de la rumba congolaise, au même titre que Jeannot Bombenga qui a 89 ans, et qui semble aussi être oublié. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet