Agression rwandaise : tête-à-tête mardi à Luanda entre Félix Tshisekedi et Joao Lourenço

Kinshasa, 27 février 2024 (ACP).- Le Président de la République démocratique du Congo est attendu mardi en mission officielle à Luanda (Angola), pour rencontrer son homologue Joao Lourenço, facilitateur désigné de l’Union africaine pour la crise politique RDC-Rwanda, selon la Présidence.

Cette rencontre est la continuité des échanges relancés il y a deux semaines à Addis-Abeba, en Éthiopie, lors du 37ème sommet ordinaire de l’Union africaine.

A l’issue de ce mini-sommet sur l’agression rwandaise dans l’Est de la RDC autour des Présidents Tshisekedi, Ramaphosa et Ndayishimiye, le Président Lourenço avait promis de poursuivre sa médiation auprès de chacun des protagonistes à Luanda dans le même format bilatéral séparé, entamé sur place, afin de convenir d’une issue favorable à cette question.

«L’objectif de ce sommet est de réfléchir ensemble en vue d’obtenir un cessez-le-feu entre la RDC et le M23 et tenter un dialogue direct possible entre les Chefs d’Etat du Rwanda et de la RDC, parce que la situation se détériore et il y a risque d’embrasement dans les sous-régions de l’EAC et de la SADC», avai dit en substance le Président angolais.

D’après la Présidence congolaise, ce mini-sommet vise 4 objectifs principaux, à savoir : le retour à un dialogue constructif et réconciliateur entre la RDC et le Rwanda ; ⁠la cessation immédiate des hostilités ; ⁠le retrait immédiat du M23 des zones occupées et ⁠le lancement du processus de cantonnement du M23 ainsi que la mise en œuvre du processus de démobilisation. ACP/Ngoy

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet