Kwango : tenue d’une conférence-débat sur les responsabilités de la Jeunesse  

Kenge, 22 octobre 2023 (ACP).- La jeunesse du Kwango face à ses responsabilités,  a été au menu de la conférence débat organisée samedi,  à Kenge, province du Kwango au sud-ouest de la République démocratique du Congo, par  l’association FJLGB, a appris l’ACP des  sources locales.

« Cette conférence débat des jeunes sur la cohésion nationale et le développement de nos provinces, vise à renforcer la prise de conscience des jeunes de la province du Kwango sur les enjeux du développement intégral de nos provinces et impulser un cadre d’échange et la collaboration entre les jeunes ambitieux de l’espace grand Bandundu », a déclaré le représentant du gouverneur et du ministre provincial de la jeunesse, le ministre du plan Elie Muswal.

Et d’ajouter : «  ce cadre d’échange pour la jeunesse en général, constitue une des solutions d’encadrement de cette jeunesse. Cela étant je vous invite à un participation active aux échanges qui vont se suivre et à un débat sans complexe, car du choc d’idées jaillit la lumière dit-on».

«  Le forum des jeunes leaders de grand Bandundu a vu le jour le 3 juin 2023 à Kinshasa et regorge en son sein plusieurs jeunes de notre espace avec leurs structures respectives, y compris la diaspora » , a  fait savoir le président du FJLGB, Kimwanga Adonice.

A son tour, l’intervenant Augustin Kabaka, a relevé que le Kwango  a plusieurs problèmes notamment  la canalisation de ses recettes de Régies financières (DGDA et DGI) et la rétrocession, avant de signaler que ces Régies  financières n’ont pas de directions provinciales  au Kwango.

« La province a plusieurs problèmes notamment le manque de banque, des opérateurs économiques qui paient des impôts, le problème de personnes à la place qu’il faut, des routes pour évacuer le produits agricoles, le manque d’électricité, des problèmes de la création de bonnes écoles, bonnes universités pour la jeunesse et tant d’autres », a évoqué Me Augustin Kabaka.

Pour Mme Irène Sasa, le grand Bandundu est une province riche en matière agricole et son sol très favorable au production, des terres, des forêts et rivières non exploitées. C’est ainsi qu’elle a appelé la jeunesse à relever le défi de niveau de vie dans cette partie du Pays.

Selon elle, la jeunesse a une grande responsabilité sur le choix dans tous les niveaux de sa vie, un jeune ne peut pas être manipulé, car le réveil de la conscience de la jeunesse permettra que notre société se développe.

« Un jeune responsable c’est celui qui fait un choix et qui demeure dans une organisation », a fait savoir  l’intervenant Tshitshi Mbanza, avant d’exhorter la jeunesse à vivre en harmonie, dans la solidarité, à combattre le tribalisme et à travailler pour l’intérêt de la province.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet