Tshopo : la division provinciale de l’Industrie envisage de maximiser ses recettes en 2024

Kisangani, 27 mars 2024 (ACP).- La division provinciale de l’Industrie de la Tshopo dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a envisagé mercredi au cours d’un entretien, de maximiser ses recettes au cours de l’année 2024.

« En 2024 courant, la division provinciale de l’Industrie de la Tshopo espère maximiser beaucoup de recettes que l’année dernière, non seulement au regard de la stabilité observée du courant de la Snel, mais aussi des stratégies mises en place pour atteindre cet objectif », a déclaré Jean-Pierre Baisolye Iyolia, chef de la division provinciale de l’Industrie pour la Tshopo.

M. Baisolye, a fait savoir que les activités du secteur des Petites et moyennes entreprises (PME) ont mal tourné durant l’exercice 2023, à cause de l’absence de la desserte en énergie électrique dans plusieurs coins de la ville de Kisangani.

« Les entreprises n’ont pas fonctionné correctement en 2023 faute du courant électrique de la Snel. Cela a impacté négativement le paiement des taxes de l’industrie », a-t-il ajouté.

Il a demandé à la Société nationale d’électricité (Snel) de stabiliser sa desserte en énergie électrique pour que les nouvelles grandes entreprises ouvrent leurs portes  dans la ville de Kisangani.

« Ce serait une occasion  pour ma division de générer beaucoup de recettes dans le trésor public et permettre au gouvernement provincial de répondre aux préoccupations de la population », a-t-il dit, avant de déplorer le manque de rétrocession des recettes de l’Industrie de la Tshopo tout au long de l’année 2023. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet