RDC : la montée de l’armée évoquée dans l’Est par une haute personnalité onusienne Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint de l’ONU

Kinshasa, 04 février 2024 (ACP).- La montée en puissance de l’armée de la République démocratique du Congo a été évoquée samedi à Bukavu (dans l’Est) par le secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de paix, reçu au cabinet du gouverneur du Sud-Kivu, a-t-on appris de source onusienne.

« Il est important que le désengagement graduel des éléments de la Monusco, c’est prévu dans le plan de désengagement, se fasse parallèlement et au même rythme avec la montée en puissance des forces de sécurité congolaises », a déclaré Jean-Pierre Lacroix.«

La Mission de maintien de la paix n’est pas faite pour régner éternellement dans le pays », a-t-il précisé, après ses échanges avec Théo Ngwabidje, gouverneur du Sud-Kivu.Le gouverneur du Sud-Kivu a, pour sa part, indiqué qu’après leur retrait, les casques bleus de la Monusco seront remplacés par les FARDC.

« Je crois que le gouvernement de la République va faire son travail pour protéger nos populations », a expliqué Théo Ngwabidje.Dans le même cadre, le Français Jean-Pierre Lacroix a visité une base de la Mission onusienne à Mikenge, dans le territoire de Mwenga, autour de laquelle campent des déplacés internes. Le secrétaire général adjoint de l’ONU est arrivé vendredi en RDC par Beni, dans la province du Nord-Kivu (Est de la RDC), pour une visite de travail d’une semaine durant laquelle il est prévu des rencontres avec des autorités provinciales et nationales dont le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Il a dans sa suite Catherine Pollard, Secrétaire générale adjointe chargée de la stratégie de gestion, de la politique et de la conformité, et Christian Saunders, Coordinateur spécial pour l’amélioration de la réponse des Nations Unies à l’exploitation et aux abus sexuels.ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet