Baptême du livre de Claude Nyamugabo  sur l’intégration  de la RDC aux CER

Kinshasa, 15 octobre 2023 (ACP).- La problématique de l’adhésion de la République Démocratique du Congo dans plusieurs organisations régionales a été analysée dans un ouvrage écrit par un député national, rendu public samedi à Kinshasa.

« La République démocratique du Congo est membre de plusieurs organisations régionales d’intégration africaine, sans compter l’Union Africaine. Si cette multi-adhésion ou pluri-appartenance s’explique au regard de la position géographique du pays, elle est cependant au cœur des vives controverses entre, d’une part, les partisans de la participation multiple et de l’autre, les chercheurs qui soutiennent l’opinion d’une participation limitée aux organisations sous-régionales », a déclaré l’auteur de la publication, le professeur Claude Nyamugabo Bazibuhe, député national.

Dans son livre intitulé : « La République démocratique du Congo dans les communautés économiques régionales : entre rentabilité et rationalité », le juriste Claude Nyamugabo qui s’est abstenu de privilégier un point de vue au détriment d’un autre, tente plutôt d’évaluer cette multi-adhésion à travers un examen minutieux des avantages et des inconvénients de cette multi-adhésion.

Il s’agit notamment dans la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), le Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA), SADC  ainsi que la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Est (EAC). Le livre introduit ainsi une réflexion stratégique sur les options les plus adéquates sur la problématique.

Appel à poursuivre des réformes engagées

Dans sa chute, l’auteur émet le vœu de voir les efforts actuels en faveur des réformes engagés depuis quelques temps dans le domaine de l’intégration régionale se poursuivent.

Ces réformes, souligne-t-il, concernent aussi bien les aspects juridiques et commerciaux que les questions institutionnelles.

« Si la création du Comité national chargé de l’intégration régionale constitue à cet égard un effort appréciable dans le suivi des politiques d’intégration régionale, les reformes actuelles doivent être appuyées par d’autres décisions concernant les secteurs de l’industrie et de l’agriculture, qui, associés au secteur minier, pourraient accroitre la capacité productive et permettre la diversification des exportations de la RDC. Sans exportations, le pays ne pourrait encore continuer qu’à jouer un rôle marginal dans le commerce régional », a-t-il écrit.

A l’en croire, une voie de sortie de cette épineuse question se dessine à travers le rapprochement de la SADC, du COMESA et de la EAC, formalisé par la signature de l’Accord tripartite entre les trois communautés économiques ayant atteint un certain degré concernant plusieurs politiques d’intégration.

« La rationalisation de la RDC dans l’une ou l’autre communauté économique régionale ne sera possible qu’à la réalisation de l’ensemble de ces prérequis », a-t-il conclu.

Notons que la présentation de cet ouvrage a été faite par le professeur Richard Lukunda, juste après le mot du préfacier, le Professeur Jean-Pierre Mavungu.

C’est le professeur Jean-Louis Esambo, doyen de la faculté de droit de l’Université de Kinshasa, qui a procédé au vernissage dudit livre.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet